Retour

L'homme politique Marcel Prud'homme n'est plus

L'ancien député libéral et sénateur indépendant Marcel Prud'homme est décédé à l'âge de 82 ans.

L'huissier du bâton noir, J. Greg Peters, a confirmé la nouvelle dans un courriel envoyé aux sénateurs.

Politicien de carrière, M. Prud'homme aura passé 45 années de sa vie entre les murs du parlement d'Ottawa, avant d'être forcé à prendre sa retraite du Sénat lorsqu'il a célébré son 75e anniversaire.

Au cours de ses 29 années en tant que député libéral de la circonscription de Saint-Denis, qui se trouvait au centre de l'île de Montréal, et de ses 16 ans au Sénat, où il siégeait comme indépendant, Marcel Prud'homme aura mené plusieurs batailles en matière de politique internationale.

Son passage dans la capitale fédérale ne se sera pas fait sans bruit. Ardent défenseur de la cause palestinienne, il était reconnu pour son franc-parler. Son acharnement à défendre le peuple palestinien sur la place publique lui aura attiré de nombreuses critiques.

Député pendant 29 ans

Élu pour la première fois lors d'une élection complémentaire en 1964, dans Saint-Denis, Marcel Prud'homme sera reporté au pouvoir à huit reprises (1965, 1968, 1972, 1974, 1979, 1980, 1984 et 1988).

Pendant son passage aux Communes, il a été nommé, au début des années 1970, secrétaire parlementaire du ministre de l'Expansion économique régionale, du secrétaire d'État du Canada, et du ministre de la Main-d'oeuvre et de l'Immigration.

Puis, une fois du côté du Sénat, il a mis sur pied une vingtaine d'associations parlementaires, bien souvent avec des nations loin d'être des alliées traditionnelles du Canada (comme la Russie, la Chine, le Liban, ou d'autres du monde arabe).

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine