Retour

L’île manquante : une exposition sur les nombreux oublis de l’ Î.- P.- É. sur des cartes

Un professeur d'histoire originaire de l'Île-du-Prince-Édouard, Alan MacEachern, a eu l'idée d'une exposition sur les nombreuses cartes géographiques où l'île de son enfance n'apparaît pas en feuilletant, récemment, un livre des années 1940 sur la traversée du Canada à cheval d'une femme.

Comme il arrive souvent, l’Île-du-Prince-Édouard était absente de ce livre.

« J’ai compris qu’on avait affaire à un de ces cas où l’île a dérivé dans l’Atlantique », ironise ce professeur à l’Université Western en Ontario. « Je me suis dit, comme historien, que ce serait intéressant de colliger toutes les fois où c’est arrivé dans le passé. »

Il y a eu des cas récents très médiatisés d’oublis de l’Île-du-Prince-Édouard sur des cartes géographiques. En mai dernier, par exemple, l’aéroport de Vancouver a dû faire amende honorable après avoir omis la plus petite province du Canada sur la première version d’une carte qui ornait ses murs.

En remontant dans le temps, Alan MacEachern s’est rendu compte que ces omissions ne datent pas d’hier.

Les cartes qu’il a réunies en comprennent une qui figure dans un livre sur les voyages de découverte de Samuel de Champlain à partir de 1613. Là où devrait se trouver l’Île-du-Prince-Édouard, il n’y a que le vaste océan, comme sur tant d’autres cartes et illustrations produites au cours des siècles suivants.

L’exposition Missing the Island sera présentée au Centre des arts de la Confédération, à Charlottetown, de la fin mai jusqu’au mois d’octobre.

D'après des informations de Kevin Yarr, CBC

Plus d'articles