Retour

L'incendie à Fort McMurray aura-t-il un impact sur le prix de l'essence?

Les feux de forêt de Fort McMurray ont forcé l'arrêt ou le ralentissement de l'exploitation des sables bitumineux sur plusieurs sites. Cette baisse de production va-t-elle avoir un impact sur les prix à la pompe?

Un texte de Denis-Martin Chabot

Vérification faite : non, ça ne devrait pas. Du moins pas dans l'immédiat.

Les sables bitumineux représentent 55 % de la production de pétrole du Canada. Leur production a chuté d'environ 40 % depuis une semaine. Or, cette production est essentiellement destinée au marché américain. Les habitants de l'est du pays consomment plutôt du pétrole importé, entre autres des États-Unis, de l'Arabie saoudite et de l'Irak.

En plus, les stocks de pétrole, de carburants et d'autres produits pétroliers des raffineries sont élevés, alors que les ventes sont en baisse au Canada. En 2015, elles étaient 5,5 % plus basses qu'en 2014, notamment en raison du ralentissement de l'économie et de l'hiver plus clément.

Les stocks stratégiques détenus par les Américains dépassent les 700 millions de barils de pétrole.

Pour toutes ces raisons, les experts ne prévoient pas de hausse du prix à la pompe à court terme. Mais cela ne tient pas compte des aléas du marché, très sensible à des évènements comme les feux de Fort McMurray.

La production canadienne ne représente que 5 % de la production mondiale.

Feu de forêt à Fort McMurray

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine