Retour

L'Ontario fournira des soins vitaux aux enfants malades refoulés à la frontière américaine

Le ministre de la Santé de l'Ontario dit que la province tente de déterminer ce qui peut être fait pour aider les enfants qui devaient subir des opérations chirurgicales vitales aux États-Unis, mais qui sont touchés par le décret anti-immigration de Donald Trump.

Le ministre de la Santé de l'Ontario, Eric Hoskins dit que certains enfants qui devaient être opérés aux États-Unis sont refoulés à la frontière simplement à cause de leur lieu de naissance.

Selon lui, l’Ontario a le devoir d'agir.

Dans un communiqué, il indique que le ministère travaille sur une initiative humanitaire plus large qui permettrait de fournir des soins et de sauver la vie des enfants dont les opérations chirurgicales ont été annulées.

Eric Hoskins affirme que les fonctionnaires du ministère travaillent avec des partenaires fédéraux et des hôpitaux comme Sick Kids à Toronto, pour déterminer s’il serait possible de les aider.

Peu d'hôpitaux dans le monde peuvent offrir les opérations nécessaires, dit-il, Sick kids à Toronto peut le faire.

Ces enfants risquent de mourir s'ils ne reçoivent pas de l'aide médicale spécialisée, que l'Ontario est en mesure d'offrir.

Eric Hoskins, ministre de la Santé

Eric Hoskins n'a pas de détails sur le nombre d'enfants qui pourraient être soignés en Ontario ni ce que cette initiative pourrait couter.

Il affirme qu'il s'agit surtout de cas nécessitant des chirurgies cardiaques, et qu'un des patients est âgé d'à peine 4 mois.

Le décret que Donald Trump a ratifié vendredi dernier interdit aux ressortissants d’Iran, d’Iraq, de Syrie, du Soudan, de Somalie, de Libye et du Yémen d’entrer aux États-Unis pendant trois mois et suspend temporairement le programme américain pour les réfugiés.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu manges du yogourt passé date?