Retour

L'Ontario sera la première province à mettre à l'essai les véhicules automatisés

Dès 2016, des voitures sans chauffeur vont circuler sur des routes ontariennes. La province lance un projet pilote pour mettre à l'essai les véhicules et les technologies connexes sur la route.

Les véhicules automatisés peuvent détecter l'environnement avoisinant grâce à l'intelligence artificielle, aux capteurs et aux coordonnées fournies par le système de positionnement. Ils peuvent donc circuler sans conducteur. 

L'Ontario sera la première juridiction au Canada où les véhicules autoconduits pourront circuler. Les voitures automatisées ont toutefois déjà circulé sur les routes aux États-Unis. Par exemple, la voiture sans chauffeur du géant technologique Google a déjà conduit plus d'un million de kilomètres en Californie et au Texas.

Avec ce projet pilote, la province tente de faire en sorte que l'Ontario se démarque aussi dans le secteur des véhicules automatisés. Le ministère des Transports fait valoir qu'une centaine d'entreprises oeuvrent déjà dans le secteur, notamment dans la région de Kitchener-Waterloo, et que ce programme va leur permettre de mener des activités de recherche et de développement ici plutôt que dans des territoires concurrents.

Le gouvernement provincial investi aussi 500 000 $ de plus dans un Programme de recherche sur les véhicules connectés et autonomes, en plus du financement de 2,45 millions de dollars déjà alloué. Des universités et entreprises qui travaillent dans le secteur des transports novateurs pourront bénéficier de ce financement.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine