Retour

L'ouragan Matthew force le report des élections en Haïti

L'ouragan Matthew, qui poursuit sa route vers la côte de la Floride, a fait au moins 23 morts en Haïti et a causé de nombreux dégâts matériels, bien qu'il soit difficile d'évaluer l'ampleur des dommages. 

Les autorités ont reporté les élections présidentielles et législatives qui étaient prévues dimanche, entre autres parce que les écoles et les églises qui servent normalement de bureaux de vote sont utilisées en ce moment comme refuges.

Le sud du pays a été particulièrement touché par l'ouragan. Des responsables de l'aviation civile rapportent avoir dénombré 3214 maisons détruites dans la péninsule du sud. Les rafales et les pluies torrentielles ont inondé près de 2000 maisons et endommagé 10 écoles, selon le dernier bilan partiel fourni par les autorités.

Des champs sont complètement inondés, des cultures détruites et du bétail a été emporté par les rivières en crue.

Les dommages sont aussi importants dans le département de Grand'Anse, où un dénombrement officiel des victimes n'a pas encore pu être fait, selon Marie Alta Jean-Baptiste, directrice de la protection civile haïtienne.

Plus de 21 000 personnes ont été évacuées dans les abris provisoires.

Selon l'ONU, qui cite le gouvernement haïtien, au moins 350 000 personnes ont besoin d'aide humanitaire de façon urgente.

Ce bilan est provisoire parce le sud est resté coupé du reste du pays jusqu'à mercredi : un pont a été détruit par les crues à Petit-Goâve, rendant la route impraticable depuis la capitale. Toutefois, un pont temporaire fait de roches a été aménagé et permet maintenant le passage de convois pour acheminer l'aide. Les communications ont aussi pu être rétablies.

De plus, les pluies diluviennes créent des conditions propices à l'éclosion de maladies et à la propagation de maladies d'origine hydrique, notamment le choléra. Déjà huit nouveaux cas ont été recensés.

« Nous mettons tout en oeuvre pour offrir une prise en charge [des personnes évacuées]. La priorité est l'eau potable et la nourriture », a indiqué Edgar Célestin, porte-parole de la protection civile.

Selon Mourad Wahba, le représentant spécial adjoint pour la Mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti, il s'agit de la pire crise humanitaire dans le pays depuis le séisme de 2010.

Les États-Unis sont en train d'acheminer neuf hélicoptères militaires vers le pays pour les opérations de secours. Un porte-avions et deux autres navires se tiennent prêts à intervenir, a indiqué mercredi l'armée américaine. D'autres pays ont aussi annoncé une aide financière.

L'ouragan Matthew a balayé Haïti avec des vents de 235 kilomètres/heure.

Matthew se dirige vers la Floride

Matthew a détruit à Cuba des dizaines de maisons, en plus d'en endommager des centaines d'autres. Policiers et soldats cubains ont organisé des brigades de citoyens pour dégager les rues de Baracoa, à l'extrémité est du pays.

Après avoir balayé ces derniers jours la Colombie, la Jamaïque, Haïti, la République dominicaine - où on rapporte au moins quatre morts - et Cuba, l'ouragan passe sur les îles du sud de l'archipel des Bahamas. Il poursuit sa route en direction nord-ouest vers la Floride, où l'état d'urgence a été décrété. L'État procédait mercredi à la distribution gratuite de sacs de sable et à l'ouverture de refuges.

En Caroline du Sud, la gouverneure a également publié un avis d'évacuation pour plus de 1 million de personnes.

Le président Barack Obama a averti qu'il s'agissait d'une « tempête sérieuse », appelant les Américains qui vivent dans les États du sud-est à la vigilance.

Bien que Matthew ait été rétrogradé mercredi en ouragan de catégorie 3, ses vents atteignent environ 195 kilomètres/heure.

La Croix-Rouge canadienne recueille des dons

La Croix-Rouge canadienne affirme que des milliers de personnes dans les Caraïbes ont maintenant désespérément besoin de secours, notamment sous forme d'abri, d'eau potable et de soins de santé, particulièrement en Haïti. Il est possible de faire un don à la Croix-Rouge sur son site Internet, ou encore en appelant au 1-800-418-1111.

Dans un courriel, Affaires mondiales Canada affirme être très préoccupé par l'impact de l'ouragan sur les populations vulnérables, notamment en Haïti, et dit surveiller la situation de près. « Nous sommes en contact avec nos partenaires sur le terrain », écrit le porte-parole Austin Jean. « Nous avons une gamme d'outils pour venir en aide aux populations dans le besoin. Le Canada se tient prêt à répondre aux appels à l'aide de la Croix-Rouge et des Nations unies. »

Plus d'articles