Retour

L’Université de Calgary s’intéresse aux effets de l’apesanteur sur le cerveau

Un projet de recherche médicale de l'Université de Calgary sur les effets de l'apesanteur sur le cerveau des astronautes sera organisé à bord de la Station spatiale internationale l'an prochain.

Dès le moment où les astronautes entrent en apesanteur, ils peuvent ressentir le vertige et la nausée ou être désorientés. Ces effets sur l'oreille interne, l'organe responsable de l'équilibre et de l'orientation, sont accentués s'ils passent beaucoup de temps dans l'espace. L'Université de Calgary veut les mesurer.

David Saint-Jacques sera le prochain astronaute canadien à aller visiter la station spatiale en 2018 et participera à cette expérience.

« À un moment donné, en microgravité, notre cerveau finit par ne plus écouter notre oreille interne parce que les signaux sont faussés par le manque de gravité, » explique-t-il.

L'équipe de recherche de l'Université de Calgary, menée par le professeur Giuseppe Iaria, prendra comme cobayes 12 astronautes de partout dans le monde. Les astronautes seront soumis à des tests d'imagerie par résonance magnétique sur leurs cerveaux et devront participer à des évaluations neuropsychologiques et d'autres tests d'orientation avant et après leur voyage dans l'espace.

Cela devrait permettre aux chercheurs de déterminer comment l'oreille interne réagit quand elle doit à nouveau servir de centre d'orientation.

Ils espèrent que la recherche permettra de trouver des techniques qui aideront à garder les astronautes en bonne santé au cours des missions à long terme, tout en offrant une meilleure compréhension des conditions neurologiques qui touchent le sens de l'orientation des gens sur Terre.

Giuseppe Iaria croit que les résultats de son étude pourront aider non seulement les astronautes, mais aussi des gens qui ont des problèmes neurologiques liés à l'équilibre et à l'orientation.

L'Agence spatiale canadienne versera 728 000 $ sur cinq ans dans cette étude.

D'après un reportage de Jean-Charles Lanciault 

Plus d'articles