Retour

L'usine de biscuits Christie de Montréal ferme ses portes: 454 emplois perdus

Oreo, Ritz, Fins au blé, Premium Plus... Tous ces biscuits ne seront plus produits à Montréal. Le géant de l'alimentation Mondelez transfèrera sa production en Ontario d'ici la fin de 2017.

Ce sont 454 employés de la biscuiterie de la rue Viau qui perdront leur emploi. Les départs se feront de manière graduelle au cours de l'année prochaine.

Le porte-parole du Syndicat international des travailleurs et travailleuses de la boulangerie, confiserie, tabac et meunerie, Stéphane Gagné, précise que l'employeur s'est montré ouvert à négocier la fermeture de l'usine présente dans le quartier depuis des décénnies.

Ils nous ont signifié qu'ils étaient intéressés à négocier la fermeture de l'usine. Pour nous négocier ça veut dire quelque chose d'un peu plus généreux que ce que la convention collective offre.

,Stéphane Gagné, porte-parole du syndicat.

Stéphane Gagné précise que le salaire moyen des employés de l'usine varie de 22 à 26 dollars de l'heure.

De son côté, la porte-parole de l'entreprise, Stéphanie Cass, a indiqué que la décision avait été prise à la suite d'un examen de l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement de Mondelez, et d'un besoin d'améliorer l'efficience des activités.

Mme Cass est restée avare de détails, disant qu'il s'agissait d'une « journée difficile » pour les employés qui ont appris la nouvelle mecredi après-midi. Elle a affirmé que l'entreprise était investie à poursuivre ses activités de fabrication dans ses cinq autres usines canadiennes, toutes situées en Ontario. Mondelez emploie 3000 personnes au pays.

La multinationale américaine, ancienne compagnie Kraft, est propriétaire des barres Cadbury, des biscuits Oreo, Christie et David, de la gomme Dentyne et Trident et du chocolat Toblerone, entre autres.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine