Retour

La banque de données de l'Institut de la statistique est sauvée

L'importante banque de données de l'Institut de la statistique du Québec (ISQ) est maintenue. À la suite d'une rencontre jeudi matin avec la direction générale de l'Institut, le ministère des Finances a annoncé que le site ne fermera pas comme prévu.

L'information a rapidement été diffusée sur le site, où on a enlevé l'avis de fermeture.

« À compter du 6 août, l'Institut de la statistique du Québec reprend la mise à jour des informations statistiques qu'il produit. De plus, l'Institut collabore avec les autorités pour assurer le financement requis pour la mise à jour des informations statistiques produites par les ministères et organismes », peut-on lire sur le site de l'organisme.

Tel qu'annoncé, les mises à jour de la Banque de données des statistiques officielles sur le Québec (BDSO) ont repris en après-midi.

Une décision controversée

Le ministre des Finances n'avait pas tardé à afficher son désaccord au sujet de la décision de l'ISQ de fermer le site web hébergeant la BDSO. 

La mise à jour de la BDSO coûterait environ un million de dollars par année. Le ministère entend mettre davantage à contribution les 28 organismes et ministères dont les données sont publiées par l'ISQ pour maintenir les opérations.

Le directeur général de l'Association des économistes du Québec, qui qualifie la banque de données d'« outil essentiel », se réjouit de la nouvelle. « Nous saluons très hautement la décision du gouvernement et celle du ministère des Finances. Nous sommes très solidaires de cette décision », a indiqué Bernard Barrucco. 

L'ISQ avait invoqué les contraintes budgétaires imposées par Québec pour justifier la fermeture du site, qui devait disparaître le 19 août. Les informations statistiques n'étaient plus mises à jour depuis le 10 juillet.

Plus d'articles

Commentaires