Retour

La Chambre de commerce prône l'intégration des immigrants au marché du travail

« On a besoin de ces immigrants, on a besoin qu'ils se sentent bien ici », affirme la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Elle réclame une meilleure intégration des immigrants au marché du travail, incluant les demandeurs d'asile en provenance d'Haïti.

En entrevue à Radio-Canada, le président de la Chambre de commerce, Michel Leblanc, insiste sur l'importance de l'immigration pour combler les besoins croissants de main-d’œuvre.

Il rappelle que le taux de chômage à Montréal est inférieur à celui de Toronto, Calgary et Edmonton. « Derrière cette nouvelle très positive, il y a un défi : on va avoir besoin de main-d’œuvre, on en a déjà besoin ».

Pour M. Leblanc, « on ne semble pas se préoccuper de savoir ce que ces gens-là savent faire ». Il déplore l’absence d’analyses sur les compétences de ces réfugiés. « Comment ont-ils gagné leur vie durant toutes ces années aux États-Unis? » s’interroge-t-il.

Il ajoute que de nombreux demandeurs d'asile d'origine haïtienne parlent français et anglais et ont probablement développé des compétences avant d'arriver au Canada.

Le président de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain dénonce également toute manifestation de haine qui pourrait les pousser à quitter le pays.

La région de Montréal accueille la grande majorité des immigrants au Québec.

D’après un reportage de Benoît Chapdelaine

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine