Retour

La deuxième boîte noire de l’avion militaire russe abîmé en mer Noire repêchée

Le deuxième enregistreur de vol du Tupolev Tu-154 a été récupéré, mercredi matin, a annoncé le ministère russe de la Défense cité par les agences russes.

Cette découverte représente un élément-clé de l’enquête dont l’objectif est de déterminer les causes qui ont mené à la mort des 92 passagers du vol Tupolev Tu-154.

La première boîte noire avait été retrouvée la veille, et des experts ont commencé à en analyser les données, dans l'espoir de déterminer la cause de l'écrasement.

Les causes potentielles étudiées comprennent un mauvais carburant, une erreur de pilotage, une défaillance d'équipement ou un objet coincé dans les moteurs.

La principale agence de sécurité intérieure et de contre-terrorisme russe, le FSB, a indiqué que rien ne permettait de croire qu'il s'agissait d'un acte terroriste ou de sabotage.

Parmi les personnes qui ont péri dans l’accident se trouvaient 60 membres des chœurs de l’Armée rouge. Selon les plus récentes informations du ministère de la Défense, 15 corps et 239 fragments de corps ont été retrouvés sur le site de l'écrasement.

L'avion qui avait décollé depuis la ville de Sotchi transportait notamment des membres de la chorale Alexandrov, qui font partie des chœurs de l'Armée rouge. La chorale devait donner un concert du Nouvel An dans une base militaire russe, en Syrie.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine