La Force opérationnelle interarmées de l'Atlantique (FOIA) répond présentement à de multiples appels de détresse provenant de navires impliqués dans une course de voiliers entre le Royaume-Uni et le Rhode Island, aux États-Unis.

Selon les informations communiquées par la FOIA, au moins un navire a perdu son mât, tandis que d'autres ont endommagé leurs coques et leurs gréements.

Les conditions météorologiques dans la région sont décrites comme étant orageuses, avec des vents de 50 à 70 noeuds (de 90 à 130 kilomètres à l'heure) et des vagues pouvant atteindre de 10 à 15 mètres. « Les conditions dans la région restent difficiles », a déclaré la FOIA.

L'Aviation royale du Canada a envoyé plusieurs avions sur les lieux, y compris un CC-130 Hercules et une CP-140 Aurora du 14e Escadron de Greenwood, en Nouvelle-Écosse.

La frégate NCSM Charlottetown, les navires Pearkes et Cygnus de la Garde côtière canadienne ainsi que deux navires civils se dirigent également vers la zone où se trouvent les navires en détresse.

Ces voiliers participent aux courses transatlantiques originales et à deux mains du Royal Western Yacht Club entre la ville portuaire de Plymouth, dans le sud-ouest de l'Angleterre, et l'État américain du Rhode Island.

Les voiliers se trouveraient à environ 1600 km à l’est de Terre-Neuve.Plus de détails à venir

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine