Retour

La fumée secondaire, une nuisance comme le bruit et l’insalubrité

Dans une décision récente, le Bureau des locations résidentielles de la Saskatchewan a conclu que la fumée secondaire peut représenter une nuisance déraisonnable, au même titre que le bruit ou l'insalubrité : une première dans la province.

Des locataires mieux protégés

Après trois ans de démarches et de procédures judiciaires, quatre locataires de Regina peuvent enfin crier victoire. Il y a quelques années, ils ont tous déposé une plainte contre leur propriétaire, l'Autorité du logement de Regina.

Les plaignants habitaient des immeubles différents, mais ont tous vécu des problèmes de santé en raison de la fumée secondaire qui pénétrait chez eux.

Chase Genser ne pouvait plus dormir à cause de la fumée de cigarette provenant de son voisin du dessous, qui s'immisçait dans son logement à travers les bouches d'aération et de chauffage. « Cela a ruiné mes meubles, mes vêtements », raconte-t-il.

L'an dernier le Bureau des locations résidentielles a donné raison aux locataires : le propriétaire n'a pas su régler le problème de fumée secondaire. Le Bureau a ordonné au propriétaire d'indemniser les locataires.

Un précédent pour la province

Selon l'avocate au dossier, il s'agit d'un précédent pour la province qui établit le droit des locataires à vivre dans un environnement sain et sans fumée.

À quelques mois de la légalisation du cannabis au pays, la Société canadienne du cancer s'inquiète de la multiplication des incidents comme ceux-là.

Selon sa directrice provinciale, Donna Pasiechnik, il existe très peu d'études sur les impacts de la fumée secondaire émanant du cannabis.

Elle souligne toutefois que de la fumée reste de la fumée. « Chaque fois que l’on brûle quelque chose, c’est cancérigène », rappelle-t-elle.

La directrice espère que la légalisation du cannabis permettra de faire avancer la recherche sur la fumée secondaire provenant de cette drogue.

En attendant, cette décision pourra aider, selon elle, toutes les personnes capables de prouver qu'elles subissent des dommages en raison d'une fumée secondaire, peu importe son origine.

Plus d'articles