Retour

La justice allemande accepte de libérer Carles Puidgemont sous conditions

Un tribunal allemand du land de Schleswig-Holstein a autorisé jeudi la remise en liberté surveillée de l'ex-président catalan Carles Puigdemont, moyennant une caution de 75 000 euros (119 000 $ CAN).

Le tribunal a également fait savoir qu'elle refuse d'extrader le leader indépendantiste vers l'Espagne pour rébellion, l'un des chefs d'accusation portés contre lui par la justice espagnole.

Pour reconnaître que ce chef d'accusation est aussi valide en droit allemand, il aurait fallu que M. Puigdemont soit impliqué dans des violences, ce qui n'a pas été le cas.

Il n'est cependant pas exclu que M. Puigdemont soit tout de même extradé vers l'Espagne en vertu d'un autre chef d'accusation, soit détournement de fonds.

La justice espagnole a déposé cette accusation contre lui en raison de sa décision de ne pas respecter un jugement lui interdisant d'aller de l'avant avec un référendum sur l'indépendance de la Catalogne l'automne dernier.

Plus de détails à venir.

Plus d'articles