Retour

La LNH ferme la porte à une participation aux Jeux olympiques de Pyeongchang

La LNH a fermé la porte lundi à sa participation aux Jeux de Pyeongchang, en février 2018. Elle ne prévoira pas de pause olympique dans son calendrier pour la saison 2017-2018. Le dossier est « clos », a-t-elle déclaré par communiqué.

Les joueurs de la Ligue nationale de hockey ont participé aux cinq dernières éditions des Jeux d’hiver, une séquence qui remonte à Nagano, en 1998.

« Une écrasante majorité d’équipes sont contre l’idée d’interrompre la prochaine saison pour une participation olympique », rappelle la LNH dans son communiqué, en soulignant qu’aucune des autres parties impliquées dans les négociations (le Comité international olympique, la Fédération internationale de hockey et l’Association des joueurs) n’a convaincu les gouverneurs de la Ligue de changer de position.

Dans son communiqué, la LNH déplore que les discussions stagnent depuis des mois au sujet des Jeux de Pyeongchang et regrette que le CIO ait dit qu’une participation des joueurs aux Jeux de Pékin, en 2022, était conditionnelle à leur présence au tournoi olympique de 2018.

La LNH fait également remarquer que l'Association des joueurs a confirmé qu'elle n'a ni l’intérêt ni l'intention de prendre part à des discussions visant à rendre la participation aux Jeux plus intéressante pour les équipes.

Pour ces raisons et dans un « objectif de clarté », la LNH annonce son intention de construire son prochain calendrier sans pause olympique. « Nous considérons le dossier clos », conclut-elle.

L'Association des joueurs en colère

L'AJLNH a réagi en début de soirée, et sans la moindre équivoque.

« Les joueurs sont extraordinairement déçus et en profond désaccord avec la décision sans vision de la LNH, peut-on lire dans le communiqué. Les Jeux de 2018 et de 2022 en Asie représentent une incroyable vitrine. La LNH croit peut-être punir le CIO ou les joueurs, ou les deux, parce qu'ils ne veulent pas accorder aux propriétaires d'importantes concessions pour les inciter à accepter d'aller à Pyeongchang. Rater cette occasion de rejoindre les amateurs partout dans le monde aura pour effet de mettre un frein au développement de notre magnifique sport.

« De plus, renchérit l'AJLNH, la LNH pose ce geste même si les questions financières liées aux assurances et au transport ont été réglées avec le CIO et la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF). Les efforts de la ligue pour blâmer les autres sont aussi malheureux que sa décision elle-même. »

Carey Price se dit déçu

Price considère que sa carrière a été propulsée par sa participation aux Jeux de Sotchi, en 2014, et que ce fut là l'une des plus grandes expériences de sa vie sportive.

« Ne pas participer aux Jeux olympiques, c'est comme recevoir un coup de poing à l'estomac », a confié Price.

L'Association des joueurs de la LNH n'avait toujours pas réagi au communiqué de la Ligue.

Toutefois, au moins un joueur, le gardien Henrik Lundqvist des Rangers de New York, a rapidement manifesté sa déception sur son compte Twitter.

« Décevante nouvelle, que la LNH ne participera pas aux Jeux olympiques de 2018. Une énorme occasion de vendre le sport sur la plus grande scène est gaspillée... Mais surtout, décevant pour tous les joueurs qui ne peuvent pas prendre part à l'aventure sportive la plus spéciale. »

Par l'entremise de son président-directeur général, Tom Renney, Hockey Canada s'est dit déçu de la décision de la Ligue nationale de hockey.

« Ultimement, nous voulons que les meilleurs affrontent les meilleurs aux Jeux olympiques d'hiver de 2018, et cela passe par la participation des joueurs de la Ligue nationale. Ça ne modifie pas notre préparation pour les Jeux - nous avons élaboré un plan A et un plan B, et nous serons prêts à aller de l'avant. »

La Ligue nationale de hockey participe aux Jeux olympiques depuis 1998 à Nagano et les joueurs ont manifesté le désir d'y prolonger leur présence.

Lors du week-end du match des étoiles à Los Angeles, Connor McDavid, le jeune prodige des Oilers d'Edmonton, s'était dit 100 % d'accord pour que les joueurs prennent part aux Jeux.

Jonathan Toews, le capitaine des Blackhawks de Chicago, avait abondé dans le même sens que McDavid.

Plus d'articles

Commentaires