La communauté de La Loche est située à une trentaine de kilomètres de l'endroit où l'incendie a traversé la frontière entre la Saskatchewan et l'Alberta. Selon Duane McKay, commissaire aux urgences de la province, il n'y a pas de danger immédiat pour les communautés des environs.

Selon M.McKay, l'incendie est sous constante surveillance. Il ajoute que le gouvernement s'assure que les communautés soient prêtes à être évacuées en cas de danger.

Le gouvernement ne prévoit toutefois pas une forte progression de l'incendie dans les 24 prochaines heures.

Selon le ministère de l'Environnement, la communauté n'est pas à risque pour le moment et le lac séparant la communauté du feu pourrait aider La Loche. Selon Steve Roberts, du ministère de l'Environnement, il s'agit d'une barrière naturelle qui pourrait briser le feu.

Il ajoute que les vents prévus pourraient également repousser la fumée et même le feu du côté de l'Alberta.

Environnment Canada a d'ailleurs diffusé des bulletins sur la qualité de l'air pour plusieurs régions, dont Key Lake, Île-à-la-Crosse, Buffalo Narrows, Beauval, Clearwater River Park et La Loche.

Certaines images montrent notamment des voitures recouvertes de cendres.

Les cendres ne sont toutefois pas dangereuses, car elles sont éteintes, rassure le ministère de l'Environnement de la Saskatchewan.

Le ministère de la Santé a également confirmé qu'il n'y avait pas eu plus d'admissions dans les urgences de La Loche en raison de la fumée des derniers jours.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine