Retour

La Maison-Blanche bouclée après des coups de feu

Un agent du service de sécurité de la présidence américaine a fait feu sur une personne armée s'étant approchée de la Maison-Blanche, a indiqué un représentant des forces de l'ordre américaines.

Ce policier, qui s'est exprimé sous le couvert de l'anonymat puisqu'il n'était pas autorisé à donner l'information, a affirmé que l'individu s'était approché de l'agent, qui a ouvert le feu après que l'homme eut brandi son arme.

À la suite des coups de feu signalés vendredi après-midi, la Maison-Blanche a été placée brièvement sous haute surveillance.

La police américaine des parcs a dit sur Twitter que l'incident s'était produit sur la promenade West Executive.

Un porte-parole des services des incendies et des urgences du District de Columbia (D.C.), Doug Buchanan, a dit qu'un patient avait été transporté à l'hôpital dans un état critique vers 15 h.

Le président Barack Obama n'était pas sur place, car il jouait au golf. Le vice-président Joe Biden était quant à lui présent à la Maison-Blanche et a été mis en sécurité lors du confinement.

Des employés et des journalistes n'ont pu sortir de la Maison-Blanche, dont le périmètre était bouclé et défendu à la circulation piétonnière.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine