Retour

La ministre McKenna défend ses dépenses de 6000 $ en photos officielles

La ministre de l'Environnement, Catherine McKenna, se retrouve sur la sellette après avoir dépensé plus de 6000 $ pour des photos officielles prises lors de la conférence de Paris sur le climat. Si la ministre reconnaît que les photos ont coûté cher aux contribuables canadiens, elle soutient qu'il s'agit d'une pratique courante pour les gouvernements.

« C'est une pratique habituelle des gouvernements, y compris le gouvernement conservateur », a-t-elle plaidé.

La politicienne a insisté sur le fait que la prise de photos officielles était nécessaire lors de rassemblements mondiaux. Elle admet toutefois avoir demandé à son personnel de revoir l'attribution des contrats de photographies officielles.

« C'est certain qu'il est important d'avoir des photos pour transmettre le message du travail que le gouvernement fait, mais [...] je pense qu'il y a de meilleures façons de faire ça qui sont moins dispendieuses », a-t-elle expliqué.

Le premier ministre Justin Trudeau a commenté l'affaire en expliquant que son gouvernement allait se pencher sur certaines « politiques établies ». « Nous avons remarqué plusieurs politiques établies que nous remettons en question. Celle-ci est de celles qu'on examine comme n'étant peut-être pas la meilleure utilisation de l'argent public » a-t-il déclaré.

Un excès, selon des députés

Le député conservateur Gérard Deltell n'a pas manqué de critiquer la ministre, jugeant que cette dépense de 6632 $ « n'a pas sa place » et qu'elle est représentative d'un « gouvernement qui met beaucoup l'accent sur l'image plutôt que la substance ».

Le néo-démocrate Alexandre Boulerice s'est pour sa part dit « étonné » que Mme McKenna ait utilisé l'argent des contribuables. Le député en a profité pour écorcher à nouveau la performance du Canada lors de la conférence de novembre dernier.

« Ça aurait pu être un événement historique pour le gouvernement Trudeau s'il était arrivé à Paris avec des cibles de réduction des gaz à effet de serre intéressantes. Mais pour avoir le portrait de Mme McKenna à Paris qui fait son travail, je ne pensais pas que ça valait [6632 $] », a-t-il critiqué.

La ministre McKenna est la deuxième membre du cabinet de Justin Trudeau à se retrouver dans l'embarras en l'espace de quelques jours, après la ministre de la Santé, Jane Philpott, critiquée pour ses dépenses de déplacement en voiture de luxe.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine