Retour

La ministre Thériault s'absente pour des raisons personnelles

La ministre de la Sécurité publique du Québec, Lise Thériault, s'absente temporairement de son poste pour des raisons personnelles, a-t-on pu préciser en fin de journée jeudi. Ces difficultés personnelles ont un impact sur sa santé, et elle ne peut travailler pour des raisons médicales, ce qu'avaient déjà mentionné des porte-parole du premier ministre et de Mme Thériault.

Pendant son absence, qui pourrait durer une semaine, c'est le ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau, qui assumera ses fonctions à la Sécurité publique, de même qu'à titre de ministre responsable de la région de Lanaudière.

Mme Thériault est sur la sellette depuis une semaine en raison des allégations d'agressions physiques et sexuelles portées par des femmes autochtones de Val-d'Or contre des policiers de la Sûreté du Québec, révélées dans un reportage de l'émission Enquête diffusé jeudi dernier.

Le lendemain, émue, la ministre avait qualifié le reportage de « troublant et choquant », précisant n'avoir pas été mise au courant de la gravité des allégations avant sa diffusion.

Or, dès le mois de mai, une lettre du Centre d'amitié autochtone transmise à plusieurs ministres, dont elle, avait fait état d'allégations de violences et d'agressions sexuelles.

Le Parti québécois a réclamé la démission de la ministre Thériault pour ce qu'il considère comme étant une mauvaise gestion de ces allégations de mauvais traitements contre des femmes autochtones.

Son départ temporaire n'a cependant pas de lien direct avec la situation à Val-d'Or. La ministre traverserait, en fait, une épreuve personnelle.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine