Retour

La moitié des Canadiens sont prêts à voir de la marijuana dans leur assiette

La moitié des Canadiens se disent prêts à faire l'essai d'aliments à base de cannabis à des fins récréatives, selon une étude publiée par l'Université Dalhousie, qui révèle aussi que les ménages ayant plusieurs enfants sont en général plus inquiets des risques que pose la marijuana comme ingrédient.

L’étude de l’université néo-écossaise démontre que près d'un Canadien sur deux ferait l’essai de produits alimentaires à base de cannabis s’ils étaient offerts sur le marché. Par contre, plus de 58 % des Canadiens sont inquiets quant aux risques associés au fait que les enfants et jeunes adultes en développement auront accès à la marijuana, lorsque son utilisation à des fins récréatives sera légalisée.

L'étude conclut que 39 % des gens interrogés se disent prêt à commander un plat cuisiné avec de la marijuana au restaurant, mais la majorité n’envisage pas de remplacer un verre d’alcool par de la marijuana au restaurant. Seulement 20 % sont d’avis qu’ils sont suffisamment informés pour cuisiner avec du cannabis à la maison.

Sylvain Charlebois, professeur en politique alimentaire à la Faculté de gestion de l’Université Dalhousie et cosignataire de l’étude précise certaines données : « les gens sont intéressés à cuisiner avec la marijuana, mais ils ne savent pas encore comment s’y prendre ».

Le sondage révèle que la majorité des Canadiens, soit 68 %, sont en faveur de la légalisation de la marijuana à des fins récréatives. Les Britanno-Colombiens arrivant en tête de liste avec 79 %. La plus faible proportion – 54 % – se trouve dans les Prairies.

Au total, 1087 Canadiens ont participé au sondage mené en anglais et en français sur une période de quatre semaines, en août 2017. La marge d’erreur estimée est de 3,1 %, 19 fois sur 20.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine