Retour

 La moitié des évacués de Fort McMurray peuvent rentrer chez eux

Environ la moitié des résidents de Fort McMurray peuvent maintenant rentrer dans la ville évacuée il y a un mois. Les autorités attendaient environ 20 000 personnes supplémentaires au cours de la deuxième journée de ce retour graduel, même si 40 000 avaient l'autorisation de revenir. 

Les résidents des quartiers Abasand, Beacon Hill et Waterways, qui ont été déclarés inhabitables, pourront retourner chez eux pour récupérer certaines de leurs possessions à compter du vendredi 10 juin, ont annoncé les autorités.

Ces quartiers ont été les plus touchés par le feu de forêt. Plus de 500 maisons et une douzaine d'édifices d'appartements ont été épargnés, mais ont été jugés inhabitables en raison de la présence de métaux lourds comme l'arsenic dans le sol et les cendres. Les détails du plan de retour définitif dans ces quartiers devraient être présentés bientôt, affirme Bob Couture, directeur de la gestion des urgences de Wood Buffalo.

« Plus réel que les photos »

Une grande partie des résidents revenus jeudi ont retrouvé leur maison en relativement bon état.

Toutefois, certains comme Diana Naca-Rowsell n'ont pas eu cette chance. Elle savait déjà deux jours après l'incendie que sa maison avait été détruite par les flammes. Elle dit tout de même avoir été remplie d'émotion en voyant ce qui restait de sa maison et de son quartier. « Vous savez, c'est plus réel quand vous le voyez par vous-même que seulement sur les photos », confie-t-elle.

Le feu couvre 580 000 hectares, soit 5800 kilomètres carrés. Chad Morrison,porte-parole des services d'incendies, a fait savoir que les pompiers avaient réussi à contenir 50 % du feu, et que celui-ci ne représente plus une menace pour les communautés.

Il a également fait mention d'un drone, aperçu dans le ciel au-dessus de Fort McMurray, insistant sur le fait que la présence de drones est dangereuse pour les équipes sur place, notamment en cas de collision entre un hélicoptère et l'appareil.

Du côté de l'air, les derniers échantillons n'ont pas montré de présence d'amiante.

Plus de 100 professionnels de la santé mentale sont présents dans la ville, 10 autres arriveront demain de la Colombie-Britannique.

Mercredi, environ 8000 personnes sont rentrées à Fort McMurray, certaines pour chercher des affaires, d'autres pour se réinstaller. 

Les retours volontaires continueront les 3 et 4 juin, sauf pour les quartiers d'Abasand, Beacon Hill et Waterways, qui ne sont pas encore sécuritaires.

Feu de forêt à Fort McMurray

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine