Retour

La N.-É. encourage les conjoints de même sexe à former des familles d'accueil

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse lance une campagne publicitaire dans les médias sociaux pour encourager les conjoints de même sexe à former des familles d'accueil.

La campagne se nomme Foster Parents: It Takes All Kinds, ou en français Parents de famille d'accueil : il en faut de tous les genres. Elle a été lancée lors de la semaine de la fierté gaie.

Le président et directeur général de la Fédération des familles d'accueil de la Nouvelle-Écosse croit qu'il est important d'inviter les couples gais et lesbiennes à former des familles d'accueil.

« Je crois que plusieurs de ces couples ne pensent pas qu'ils sont les bienvenus. [...] On veut dire à tous les gens dans cette communauté qu'ils sont les bienvenus et qu'ils devraient nous appeler. Il y a déjà beaucoup de parents d'accueil qui sont dans la communauté LGBT », souligne Gary Landry.

Kevin French et son conjoint, qui sont un parents d'accueil, voulait devenir des parents adoptifs, un long processus. Quelqu'un leur a suggéré, en attendant, d'être parent d'accueil. Selon lui, les couples homosexuels ont beaucoup d'empathie pour ces enfants.

« C'est une façon différente d'éduquer un enfant. Souvent, les enfants qui doivent vivre en famille d'accueil ont honte de ce qui leur arrive. Chaque parent a ses forces. Les parents gais connaissent souvent bien ce sentiment de honte. Ils savent ce que c'est être un enfant et avoir honte. Nous avons peut-être plus d'empathie à cet égard », témoigne Kevin French. 

Un manque criant de familles d'accueil

Il y a 800 enfants dans la province qui vivent dans des familles d'accueil, mais le nombre de parents qui veulent recevoir ces enfants a diminué depuis cinq ans.

La ministre des Services communautaires de la Nouvelle-Écosse, Joanme Bernard, souligne que la province manque de familles d'accueil. « On a perdu environ 23 % de nos familles d'accueil depuis quelques années. »

Elle ajoute que les parents d'accueil vieillissent et que la province a toujours besoin de nouvelles familles responsables. La province recherche des gens patients, remplis d'empathie et de compassion.

Pour être candidat, il faut avoir 19 ans et plus, être résident de la Nouvelle-Écosse et être prêt à participer à des formations. Tous les candidats doivent être évalués avant d'être nommés parents d'accueil. Ça prend en moyenne de 12 à 18 mois avant de pouvoir accueillir des enfants.

La publicité de Foster Care Nova Scotia (en anglais seulement) 

Plus d'articles

Commentaires