Retour

La nation Lummi pêche 20 000 saumons de l'Atlantique dans le Pacifique

Les pêcheurs de la nation autochtone Lummi soutiennent avoir attrapé 20 000 saumons de l'Atlantique, soit plus de 90 000 kilogrammes de ce poisson, dans le détroit Pudget Sound dans le nord-ouest de l'État de Washington depuis jeudi. Ce jour-là, la nation a déclaré l'état d'urgence à la suite du bris d'un bassin d'une ferme d'élevage de saumon.

Le nombre de saumons de l'Atlantique qui ont été déversés dans le Pacifique le 19 août demeure inconnu, mais selon le département des Pêches de l'État de Washignton les bassins d'élevage en contiendraient environ 305 000. Cooke Aquaculture, la ferme d'élevage en cause, avait initialement estimé le nombre de fugitifs à 4000 ou 5000.

L'entreprise d'aquaculture a réussi à contenir 120 000 poissons, selon Cori Simmons responsable aux relations publiques pour l'État de Washington.

« Il y a une grande opération de sauvetage en place », raconte Simmons qui parle du plan mis en place par trois agences qui travaillent à contenir la faille et rescaper les poissons d'élevage.

L'opération est complexe selon elle, car « le bassin est très endommagé et la structure altérée. »

Les autochtones ont lancé leur propre opération de sauvetage en encourageant leurs pêcheurs à attraper le plus de poissons d'élevage possible.

Selon la page Facebook de la nation Lummi, ils en auraient pêché 20 000.

Les autochtones se disent inquiets de l'impact de la présence des saumons d'élevage sur la population sauvage. Selon eux, il y a un risque de compétition pour la nourriture, de prédation et de contamination.

« Les poissons sauvages de ces eaux sont notre nourriture depuis des milliers d'années, c'est donc notre responsabilité de protéger cette tradition pour les générations à venir », a déclaré Timothy Ballew II, président de la nation Lummi.

Des fugitifs dans les eaux de la Colombie-Britannique

Pêches et Océans Canada confirme avoir reçu trois rapports de pêcheurs britanno-colombiens disant avoir pris des saumons de l'Atlantique dans leurs filets, dont un à l'ouest de Port Renfrew au sud-ouest de l'île de Vancouver pendant la fin de semaine, confirme Andrew Thomson, directeur du département de la région Pacifique.

M. Thomson dit que son département continue d'enquêter dans ses cours d'eau pour déceler la présence possible de saumon de l'Atlantique.

Il encourage aussi les pêcheurs britanno-colombiens a rapporté toute présence de saumon de l'Atlantique aux autorités.

Plus d'articles

Commentaires