Retour

La police de Toronto qualifie la mort du fondateur d'Apotex et de sa femme de double meurtre

Alors qu'elle avait d'abord qualifié la mort du couple de milliairdaires torontois de « suspecte », la police parle désormais d'un double meurtre.

Lors d'une conférence de presse vendredi, la sergente Susan Gomes de la police de Toronto a précisé que le couple avait été ciblé.

Barry et Honey Sherman ont été trouvés morts par un agent immobilier dans le sous-sol de leur résidence du nord de Toronto. Selon Susan Gomes, les enquêteurs n'ont trouvé aucune preuve d'entrée par effraction.

La policière a toutefois confirmé que les Sherman étaient attachés avec une ceinture autour du cou à une rampe près d'une piscine et étaient en position assise lorsque leurs corps ont été découverts.

Des autopsies ont conclu que Barry et Honey Sherman sont morts par strangulation.

Susan Gomes a ajouté que la police a passé les six dernières semaines à examiner la maison, qui a été rendue à la famille vendredi matin.

La famille Sherman a engagé des enquêteurs privés pour mener une enquête séparée et indépendante. Une source proche de cette enquête avait dit à CBC que les détectives privés croyaient que le couple avait été tué par plusieurs assassins.

Dans un communiqué, la famille affirme donc qu'elle s'attendait à l'annonce de la police et qu'elle continue de l'appuyer dans ses efforts « pour obtenir justice pour leurs parents et poursuivre les responsables de ces crimes indescriptibles ».

La police n'a identifié aucun suspect potentiel pour l'instant, même si selon Susan Gomes les enquêteurs ont une longue liste de personnes qu'ils comptent interroger.

Barry Sherman est le fondateur du géant pharmaceutique canadien, Apotex. La fortune du couple était estimée à près de 5 milliards de dollars.

Plus d'articles