Retour

La police de Toronto suspend le compte Twitter d'un agent de stationnement

Kyle Ashley, un agent de stationnement de la police de Toronto, qui dénonçait sur Twitter les véhicules garés sur les pistes cyclables, a vu son compte suspendu par sa direction vendredi. Il assure toutefois qu'il continuera de militer.

Kyle Ashley a notamment fait la manchette l'été dernier lorsqu'après un de ses tweets Postes Canada a annoncé que ses employés arrêteraient de se garer sur les pistes cyclables lorsqu'ils livrent ou ramassent le courrier.

Vendredi, son compte Twitter @TPS_ParkingPal, a toutefois été suspendu temporairement. Le porte-parole de la police de Toronto, Mark Pugash a expliqué qu'il y avait « certaines inquiétudes sur la convenance de certaines de ses publications ».

Il n'a toutefois pas précisé quels tweets en particulier avaient posé problème, mais a indiqué que des inquiétudes avaient été soulevées à la fois à l'interne et à l'externe. « Je ne vais pas parler de publications spécifiques parce que nous sommes en train de les examiner et je ne crois donc pas que ce soit approprié », a-t-il indiqué.

Kyle Ashley affirme qu'il ignore quelles publications ont entrainé l'examen de son compte, mais qu'on lui a dit d'arrêter d'interagir à plusieurs reprises avec des personnes de Montréal « parce que le bureau de quelqu'un avait appelé et qu'une élection approchait ».

Depuis le mois de septembre, un mouvement citoyen grossit à Montréal avec le groupe Facebook #dansmapiste qui veut que les politiciens et la police agissent pour empêcher les automobilistes de se garer sur les pistes cyclables.

Pour des rues plus sures

Kyle Ashley dit que le plus dur pour lui est que certains doutent de ses intentions. Ses tweets, affirme-t-il, n'ont jamais été faits pour attirer l'attention sur lui.

Et si son souhait était bien d'attirer l'attention sur la sécurité dans les rues de Toronto, il semble qu'il ait été exaucé.

Mark Pugash dit que lorsque Kyle Ashley a commencé, il était le seul agent à tweeter sur les véhicules garés sur les pistes cyclables. « Il y en a maintenant d'autres », a dit le porte-parole de la police.

Retour au travail

Kyle Ashley dit qu'il compte aller travailler lundi et rencontrer l'Association des policiers de l'Ontario la semaine prochaine.

Mark Pugash confirme : « Son travail en tant qu'agent de stationnement est de faire respecter la loi et s'il est capable de le faire alors je ne vois pas pourquoi on l'en empêcherait ».

Et même s'il ignore ce que l'avenir lui réserve, Kyle Ashley dit que quoiqu'il arrive, il continuera à militer pour des rues plus sures à Toronto.

« Je ne vais nulle part, peu importe si j'ai un compte Twitter ou non. Ça ne me définit pas en tant que fonctionnaire, mais ça m'a définitivement aidé dans mon travail. »

Avec des informations de CBC

Plus d'articles

Commentaires