Retour

La police fouille le drain d'une maison liée à Bruce McArthur

Des employés municipaux et des policiers ont commencé, mardi en fin d'après-midi, à briser le ciment devant une maison de Toronto où le présumé tueur en série Bruce McArthur a travaillé. Les enquêteurs veulent vérifier si le drain principal contient des restes humains.

Le détective Hank Idsinga dit qu'il s'agit d'une procédure « normale ». Toutefois, en matinée, il avait affirmé que l'excavation du site était terminée.

M. Idsinga avait alors révélé qu'aucun reste de dépouille n'avait été trouvé dans le jardin de la demeure du quartier Leaside.

McArthur, un jardinier paysagiste, entreposait de l’équipement dans le garage de la résidence, en plus d'y laisser des pots de fleurs et d'y tondre le gazon. Au total, les restes d’au moins six personnes ont été trouvés dans des bacs à fleurs de la demeure de la rue Mallory Crescent.

D'autres pots de la propriété ont été saisis cette semaine « par mesure de précaution », indique le détective Idsinga.

Les enquêteurs n’ont identifié qu’une seule victime pour l’instant, soit Andrew Kinsman, que McArthur est accusé d’avoir tué, en plus de quatre autres hommes.

Jusqu'à maintenant, les spécialistes médico-légaux ont pu examiner le contenu de cinq des quinze bacs à fleurs qui avaient été saisis pas la police chez d'anciens clients de l'accusé.

Le détective Idsinga précise aussi que la police fouillera à nouveau certaines propriétés liées à McArthur, grâce à des chiens renifleurs, une fois que le sol sera dégelé.

Entretemps, l'accusé de 66 ans doit comparaître en cour, mercredi.

Plus d'articles