Retour

La politique étrangère de Donald Trump, « L'Amérique en premier! »

Au lendemain de sa victoire des primaires dans cinq États de la côte est, Donald Trump a livré un important discours à Washington sur sa politique étrangère dans laquelle il compte placer « l'Amérique en premier ».

Il a dit vouloir faire en sorte que les alliés, notamment les partenaires américains de l'OTAN et de l'Asie, participent davantage aux coûts de la défense.

Donald Trump a promis d'autre part d'augmenter le budget de la défense américaine, ajoutant qu'il n'hésitera pas à déployer l'armée s'il n'a pas le choix.

« Mais si l'Amérique se bat, elle doit se battre pour gagner. Je n'enverrai jamais nos meilleures ressources dans la bataille à moins que cela soit nécessaire. Et je ne le ferai que si nous avons un plan pour la victoire. »

Le candidat républicain a vivement critiqué la politique étrangère du président Barack Obama disant qu'il a laissé la Chine prendre avantage des États-Unis.

Donald Trump veut d'ailleurs développer de meilleures relations avec la Chine ainsi qu'avec la Russie.

Il compte par ailleurs éradiquer l'étalement de l'État islamique. « J'ai un message simple: leurs jours sont comptés », a-t-il dit. « Je ne vais pas leur dire où ni comment.

Nous devons, en tant que pays, être plus imprévisibles », a poursuivi le magnat de l'immobilier. « Les événements demanderont peut-être une intervention militaire, mais c'est aussi une lutte philosophique comme celle que nous avons menée dans la Guerre froide. »

Plus d'articles

Commentaires