Retour

La privatisation des sources thermales des parcs nationaux est écartée

En Alberta et en Colombie-Britannique, les sources thermales Radium, Miette et Upper Hot Springs, dans les parcs nationaux Kootenay, Jasper et Banff, ne seront finalement pas privatisées, a annoncé vendredi la ministre de l'Environnement et du Changement Climatique, Catherine McKenna.

« Le gouvernement du Canada n'est plus à la recherche d'un exploitant privé pour les sources thermales situées dans les parcs nationaux des montagnes du Canada », peut-on lire dans un communiqué du gouvernement fédéral.

La privatisation de ces installations prisées par les touristes était dans l'air depuis plusieurs années. Bon nombre de résidents et des communautés autochtones s'y opposaient. Ils craignaient notamment une hausse des admissions et une transformation de ces sources thermales en spas privés.

Ottawa explique sa décision en affirmant « qu'il est dans le meilleur intérêt de la population canadienne que Parcs Canada maintienne la responsabilité opérationnelle des installations ».

L'agence fédérale était à la recherche d'un exploitant privé pour ces trois sources thermales de l'Alberta et de la Colombie-Britannique depuis 2008 pour adoucir l'impact des compressions budgétaires décidées par Ottawa.

Le gouvernement du Canada dit avoir effectué une analyse approfondie et un resserrement des pratiques de gestion des sources thermales, qui attirent chaque année plus de 800 000 visiteurs dans les parcs nationaux des montagnes.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine