Retour

La série de graffitis haineux à Toronto inquiète les résidents

Islamophobie, homophobie, transphobie, antisémitisme, racisme : Toronto est aux prises avec une vague de graffitis haineux.

Dernier événement dans la liste : plusieurs portes de garage ont été endommagées lorsqu’un délinquant y a peint des messages anti-homosexuels et transphobes.

De plus, l’Université Glendon a été évacuée à plusieurs reprises dans le dernier mois après que des messages de menaces envers les juifs et les noirs en particulier.

Les crimes de type haineux sont en hausse à Toronto. Cependant les graffitis nommés plus haut ne sont pas considérés comme des « crimes haineux » par la police. Dans tous ces cas, la police n’a aucun suspect.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


On sauve une chienne et son petit de la mort!





Rabais de la semaine