Retour

La « sextorsion » des jeunes est en hausse

Le Centre canadien de protection de l'enfance (CCPE) met les parents en garde contre une hausse fulgurante de la « sextorsion », une forme d'extorsion liée à l'utilisation d'images à caractère sexuel souvent prises à l'insu de la victime.

Au cours des six derniers mois, les cas de sextorsion en ligne ont augmenté de 40 %, dont presque la moitié des victimes sont de jeunes hommes.

Le stratagème des auteurs de l'arnaque ressemble à ceci : après avoir été mis en confiance, un adolescent envoie des photos à caractère sexuel ou fait des gestes intimes devant une webcam. Changeant d'attitude, son interlocuteur lui soutire de l'argent ou d'autres actes sexuels en menaçant de diffuser ces scènes compromettantes.

« Il faut absolument que nous prenions les devants », implore la directrice générale du CCPE, Signy Arnason.

Elle suggère aux parents de souligner auprès de leurs enfants l'importance de bien connaître son interlocuteur. « Il existe des logiciels qui permettent aux prédateurs de jouer des vidéos enregistrées par-dessus des images en direct. Alors le prédateur peut être à son ordinateur, mais la victime ne voit qu'une vidéo d'un jeune de son âge qu'elle croit être en direct », explique la directrice générale.

Une connexion africaine

Si le pire s'est déjà produit, « ne versez surtout pas d'argent », avertit le porte-parole du Centre antifraude du Canada, Daniel Williams. « Le fait d'envoyer de l'argent va les motiver à en demander toujours plus. Et si le crime ne paie pas, ils vont arrêter de le faire. »

Selon le Centre antifraude du Canada, des groupes criminels organisés de l'Afrique de l'Ouest seraient à l'origine d'un nombre important de ces crimes.

« Bien des victimes racontent qu'on leur a dit d'envoyer 800 $ ou 1500 $ par Western Union à la Côte d'Ivoire ou au Sénégal », rapporte M. Williams.

Les victimes de la sextorsion devraient plutôt communiquer avec la police ou bien se rendre sur le site du CCPE au cyberaide.ca pour signaler le crime.

Plus d'articles

Commentaires