Retour

La taxe immobilière à Vancouver fera-t-elle grimper la demande à Toronto?

Des agents immobiliers de la région de Toronto pensent que nombre d'investisseurs étrangers pourraient se tourner vers la Ville Reine, maintenant qu'ils doivent payer une surtaxe de 15 % s'ils achètent une maison ou un condominium dans la région de Vancouver.

La Colombrie-Britannique dit imposer cette nouvelle taxe pour limiter la flambée des prix à Vancouver, imputant en partie la faute aux acheteurs étrangers.

L'agente immobilière Dianne Usher, de la firme Royal LePage, raconte que certains de ces acheteurs lorgnaient déjà le marché torontois en raison de l'augmentation folle des prix sur la côte ouest.

Selon elle, la nouvelle surtaxe à Vancouver, en vigueur depuis mardi, ne fera qu'accroître l'attrait de Toronto, dont le marché est déjà à risque de surchauffe, selon la Banque du Canada, notamment.

Le coût moyen d'une propriété à Toronto en juin était de plus de 746 000 $, comparativement à un peu plus de 1 million à Vancouver, selon l'Association canadienne de l'immeuble.

Ontario indécis

Certains analystes et économistes ont pressé le gouvernement ontarien d'emboîter le pas à la Colombie-Britannique et d'imposer aussi une surtaxe aux acheteurs étrangers.

Mais le ministre des Finances Charles Sousa a dit vouloir d'abord analyser la situation et étudier l'impact qu'une nouvelle taxe  pourrait avoir sur les marchés immobiliers des autres villes de la province, entre autres.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine