Retour

La tempête frappe maintenant l'Est-du-Québec et l'Atlantique

La tempête qui s'abat sur l'est du pays, qualifiée de « bombe météorologique », n'a pas encore dit son dernier mot. L'Est-du-Québec et les provinces de l'Atlantique seront ensevelis sous la neige aujourd'hui.

Des avertissements de tempête hivernale sont toujours en vigueur au pays.

Les régions de Québec jusqu'en Gaspésie, en passant par le Saguenay-Lac-Saint-Jean et la Côte-Nord, pourraient encore recevoir plusieurs centimètres de neige au cours des prochaines heures.

Les habitants du Bas-Saint-Laurent devront composer avec l'accumulation de neige dès leur réveil puisque premières précipitations ont été reçues durant la nuit. La région pourrait encore recevoir entre 20 et 30 centimètres de neige d'ici la fin de la journée. De forts vents doivent aussi balayer la région.

Certaines routes sont déjà fermées comme la 20 entre La Pocatière et Trois-Pistoles et la 138 entre Tadoussac et Port-Cartier. La route 85 est quant à elle partiellement fermée entre Saint-Antonin et Dégelis.

Les chutes de neige forcent aussi la fermeture de la route 132 entre Matane et Baie-des-Sables. Le service de traversier entre Matane, Baie-Comeau et Port-Cartier est interrompu.

Les autorités du Ministère des Transports surveillent quant à eux le littoral du Saint-Laurent où un avertissement de tempête pouvant causer de hautes marées a été émis.

Une vingtaine de centimètres sont également attendus d'ici la fin de la journée dans le nord du Nouveau-Brunswick. Des vents violents et de la pluie sont aussi prévus dans cette province, de même qu'en Nouvelle-Écosse et à l'Île-du-Prince-Édouard. Les rafales pourraient y atteindre 90 km/h ainsi que 130 km/h au Cap-Breton.

Le pont de la Confédération, qui relie le Nouveau-Brunswick et l’Île-du-Prince-Édouard, a même été fermé en raison de la puissance des vents.

Ce que l'on appelle une « bombe météo » s'accompagne en effet de puissantes rafales de vent, qui rendent la visibilité presque nulle sur les routes.

À Terre-Neuve, les rafales pourraient même atteindre de 100 à 120 km/h. Environnement Canada prévoit également de la neige et de la poudrerie sur la côte ouest et le nord de l’île dès ce matin, puis de la pluie et des vents forts sur l'est en après-midi et jusqu'à demain matin.

Les régions de l’est du Labrador pourraient quant à elles recevoir jusqu’à 20 centimètres de neige cet après-midi. Il pourrait aussi tomber de la pluie au cours de la nuit prochaine.

Les conditions seront si mauvaises en Atlantique qu'elles risquent de perturber les conditions routières, provoquer des pannes de courant et perturber les services de transport maritime et aérien.

D'ailleurs, environ 7500 abonnés de la société Énergie NB, de même que plus de 12 000 abonnés de l’entreprise Nova Scotia Power, sont sans électricité ce matin. Des vols sont en outre annulés ou en retard dans les aéroports des Maritimes.

Lendemain de tempête dans le sud-ouest du Québec

La rencontre de deux tempêtes qui arrivent des États-Unis a également laissé d'importantes accumulations dans le Sud-Ouest et le Centre du Québec. Ces régions ont reçu entre 15 et 25 centimètres de neige, voire même jusqu'à 50 centimètres par endroits.

Avec le retour du beau temps dans les régions du Québec frappées hier par la tempête, l'heure est au déneigement.

Les opérations de chargement de la neige ont commencé pendant la nuit à Longueuil et à Brossard.

Elles devraient également se mettre en branle à compter de 19 h, à Montréal. La priorité sera accordée aux terrains à proximité des hôpitaux et des abribus. Les employés de la Ville de Montréal travailleront également activement pour dégager les grandes artères avant le début des festivités du Nouvel An.

L'opération montréalaise de chargement de la neige devrait se poursuivre jusqu'à lundi, 7 h. La Ville de Montréal invite les automobilistes à faire preuve de patience et à respecter les interdictions de stationnement pour faciliter le travail.

Les automobilistes qui auraient du mal à trouver des places où se garer n'ont pas à s'inquiéter, car la Ville met à la disposition des Montréalais plus de 5200 places gratuites de stationnement hors rues, de nuit.

Par ailleurs, la situation devrait revenir progressivement à la normale dans les aéroports et les terminus d'autocars à travers la province. Les autorités aéroportuaires recommandent cependant encore aux voyageurs de vérifier leur vol avant de se déplacer, puisque certains sont encore retardés ou annulés.

L'aéroport Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal, où l'achalandage pourrait être à son plus fort aujourd'hui en raison des festivités du Jour de l'An, devra donc également composer avec les imprévus causés par la tempête.

Quelques vols ont déjà été retardés en raison des intempéries. Les voyageurs sont invités à consulter le site Internet de leur transporteur aérien ou encore celui d'Aéroport de Montréal pour éviter de mauvaises surprises.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine