Retour

La zone morte dans le golfe du Mexique est plus grande que jamais

Dans le golfe du Mexique, la zone morte, un endroit où la vie marine meurt d'un manque d'oxygène périodique appelé hypoxie, atteint cette année la grandeur de l'État du New Jersey.

Le secteur est 3 % plus grand qu’en 2002, le record précédent, selon l'Agence américaine d'observation océanique et atmosphérique, la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA).

« Nous avions prédit que la zone serait grande et elle est grande », a déclaré la scientifique Nancy Rabalais, de l’Université de Louisiane, qui mesure la zone depuis 1985.

Les recherches effectuées au printemps sont basées sur les concentrations d'azote et de phosphore dans le fleuve Mississippi.

Ces nutriments entraînent une prolifération d'algues qui se décomposent en captant l'oxygène, asphyxiant peu à peu les espèces marines qui y vivent.

« Cette grande zone morte montre que la pollution, agricole et urbaine, coule dans le Mississippi et continue de toucher les ressources côtières et les habitats dans le golfe », a indiqué l'Agence américaine d'observation océanique et atmosphérique dans un communiqué.

Des groupes écologistes comme l'organisation américaine Mighty accusent les géants de l'agroalimentaire d'être les grands responsables de cette zone morte à cause des élevages, des lisiers produits par les animaux et des fertilisants utilisés pour les céréales qui nourrissent ces élevages de poulets, de porcs et de bœufs.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine