Une soirée hommage soulignant la vie et la carrière de René Angélil a eu lieu mercredi soir au Caesars Palace, à Las Vegas. La communauté d'affaires de cette ville ainsi que des membres de l'industrie musicale américaine y étaient rassemblés.

René Angélil a toujours démontré un grand attachement pour Las Vegas, où Céline Dion et lui se sont établis dans les années 2000. La communauté de Las Vegas lui a rendu hommage à son tour.

La cérémonie a commencé sur une musique d'Ennio Morricone - rendue célèbre dans la scène finale du cimetière du film Le Bon, la brute et le truand de Sergio Leone. Une main en or géante, censée représenter l'héritage et la contribution de René Angélil aux arts et aux affaires, a été dévoilée sur scène. Son fils Patrick animait la soirée.

Gary Selesner, le président du Caesars Palace, a pris la parole, se rappelant de son ami René comme d'un homme « chaleureux, courtois et attentionné ».

« Il aimait jouer et il était un peu superstitieux. Une fois au début, quand je l'ai remercié pour le succès des spectacles de Céline, il a voulu toucher du bois pour que ça dure, mais tout ce qu'il y avait dans mon bureau était ma table en vitre. Peu importe, il a donné des petits coups en disant " tabarnak ". Un peu plus tard, j'ai reçu une boîte en bois. Il venait taper sur cette boîte chaque fois qu'il venait me voir. Et maintenant, je fais la même chose », a-t-il raconté.

Ken Ehrlich, producteur des Grammy, a aussi rendu hommage à René Angélil.

L'homme d'affaires montréalais et Dragon Mitch Garber a parlé de Céline et René comme de « la plus grande équipe dans le "show business" ». « Ils savaient marcher avec les rois sans perdre le contact avec le commun des mortels », a-t-il dit.

Entre les hommages, un orchestre a interprété des succès de Céline Dion, tels que Because You Loved Me et L'amour existe encore.

Parmi les autres personnalités à prendre la parole, on retrouvait Paul Fiberman, de CBS Canada, Mark Juliano, l'ancien président du Ceasars Palace, Linda Smith, de l'organisme d'aide aux personnes handicapées Opportunity Village, le journaliste du Las Vegas Sun Robin Leach ou encore le producteur canadien David Foster, qui a interprété une chanson au piano.

Ils ont raconté tour à tour leurs meilleurs souvenirs, anecdotes et tranches de vie à propos de René Angélil, souvent sur un ton humoristique.

À la fin de la soirée, Céline Dion a pris la parole pendant une quinzaine de minutes - pour la première fois depuis les funérailles de son mari. Elle a remercié tous les gens présents. « Il aimait la vie, tellement, et la vie l'aimait, a-t-elle confié. Il pouvait me dire tout ce qu'il pensait derrière les portes closes. Il n'a jamais pensé de mal de quiconque. Il aimait tout le monde. »

L'artiste a affirmé qu'elle « avait tout appris de lui. » « René, je t'aime tellement », a-t-elle dit en terminant.

Un hommage imaginé par Céline Dion

L'événement Celebration of Life a été imaginé par Céline Dion. Le frère de René, André Angélil, ses enfants René-Charles, Anne-Marie, Jean-Pierre et Patrick, ainsi que Céline Dion sont venus sur la scène pendant la cérémonie.

Près de 1200 personnes ont assisté à la soirée au Colosseum, la salle de spectacle du Caesars Palace.

L'aventure de Las Vegas

C'est au tournant des années 2000 que Céline Dion et René Angélil, grand amateur de jeu qui visitait régulièrement Las Vegas, ont conclu une entente pour la présentation d'un spectacle permanent dans une toute nouvelle salle de l'hôtel-casino Caesars Palace, The Colosseum, construite spécialement pour la chanteuse.

Céline Dion y a donné son premier spectacle le 25 mars 2003. Devant d'abord prendre fin en 2005, la présentation du spectacle A New Day... a été prolongée jusqu'en 2007 en raison de son succès impressionnant.

La présence de Céline Dion dans la ville du jeu représente encore aujourd'hui un important moteur économique. Elle a permis d'y accroître le tourisme de 3 % et contribue à maintenir 7000 emplois directs et indirects.

Céline Dion doit retourner sur la scène du Colosseum le 23 février. La présentation de ses concerts a été prolongée jusqu'en 2019.

Le 15 janvier dernier, à 73 ans, René Angélil est mort des suites d'un cancer à sa résidence de Las Vegas. Il a eu droit à des funérailles nationales à Montréal le 22 janvier.

Pour voir la cérémonie :

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine