La pluie qui s'est abattue sur le Québec au cours des dernières heures pourrait provoquer des inondations dans les résidences riveraines de la rivière des Mille Îles et de la rivière des Prairies à Laval.

Ces précipitations maintiennent la pression sur le réseau hydrographique, dit le président d’Hydro Météo.

Or, explique Pierre Corbin, la rivière des Outaouais, qui alimente les rivières des Prairies et des Mille îles, prend du temps à réagir aux précipitations.

En conséquence, les riverains devront donc garder un œil sur le niveau de l’eau puisqu'il peut se passer de quatre à cinq jours avant que les précipitations n'influent sur le débit de la rivière des Outaouais.

« Donc même si la pluie est terminée depuis plusieurs heures, elle continue de monter, et comme elle déborde en plusieurs endroits actuellement, ça ne va pas s’améliorer à court terme, explique M. Corbin ».

Surtout avec l’épisode de pluie prévu pour les prochaines heures. En effet, de 10 à 20 millimètres de pluie sont attendus jeudi en soirée et vendredi dans la journée.

La Ville de Laval a mis en garde ses citoyens des risques d'inondations causés par la crue printanière. La sécurité civile de la Ville de Laval a mis à leur disposition des sacs de jute, du sable en vrac ainsi qu’un document expliquant comment construire un muret de sacs de sable.

Le seuil d’inondation mineur de la rivière des Prairies a été atteint à la hauteur des rapides du Cheval Blanc, dans le chenal sud, selon la Sécurité publique du Québec.

La circulation est perturbée dans certains secteurs en raison des rues fermées par la crue des eaux.

Les niveaux d’eau de la rivière des Prairies et de la rivière des Mille Îles sont surveillés de près par les autorités, a fait savoir la porte-parole de la Ville, Geneviève Villemure.

En Outaouais, dans Lanaudière et dans les Laurentides, la situation est stable, mais demeure précaire.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine