Le Canada et les États-Unis sont entrés dans un autre conflit sur le bois d'oeuvre. Mais qu'entend-on par bois d'oeuvre et que représente cette industrie pour l'économie canadienne? Voici quelques explications en chiffres.

QU'EST-CE QUE LE BOIS D'OEUVRE?

Il s’agit du bois utilisé dans la construction de la charpente de maisons et dans la fabrication de produits destinés à la construction ou à la rénovation résidentielle. Le bois d'oeuvre est surtout employé comme support. Les planches (souvent épaisses et larges), les madriers (les 2x4, par exemple), les poutres, les lambris, etc. sont du bois d'œuvre.

Le bois d'oeuvre canadien provient presque en totalité (98 %) d’arbres résineux. Les principales essences transformées en bois d’œuvre au Canada sont l’épinette, le pin, le thuya et le sapin.

Les essences de bois franc, comme l'érable, le merisier et le chêne, ne sont à peu près pas utilisées pour faire du bois d'oeuvre. Le bois franc est généralement réservé à la confection de meubles, de planchers et d'autres ouvrages dits de finition.

La majorité du bois d’œuvre canadien (90 %) est coupé dans les forêts publiques. Aux États-Unis, c'est le contraire, le bois d'oeuvre provient en grande partie de terres privées.

QUELLES PROVINCES PRODUISENT DU BOIS D'OEUVRE?

Le Canada a produit environ 5 813 400 mètres cubes de bois d’œuvre en janvier 2017, selon les plus récentes données de Statistique Canada.

Les principales provinces produisant du bois d’œuvre sont la Colombie-Britannique (au moins 2 606 000 mètres cubes en janvier 2017), le Québec (1 467 300 mètres cubes), l’Alberta (798 800 mètres cubes) et l’Ontario (476 400 mètres cubes).

D’autres provinces en produisent également, mais leur quantité est moins importante : le Nouveau-Brunswick (238 800 mètres cubes), la Nouvelle-Écosse (90 100 mètres cubes), et la Saskatchewan (62 700 mètres cubes).

COMBIEN L'INDUSTRIE DU BOIS D'OEUVRE RAPPORTE-T-ELLE AU CANADA?

La majorité du bois d'oeuvre produit au Canada est destiné à l'exportation. De tout le bois d’oeuvre canadien produit en janvier 2017, 3 537 700 mètres cubes ont été vendus sur les marchés étrangers. La Colombie-Britannique, le Québec et l’Alberta sont les principaux exportateurs.

En 2015, les exportations du bois d'oeuvre ont rapporté 8,5 milliards de dollars.

La vente sur le marché américain représente actuellement près de 24 300 emplois directs au Canada, selon Alexandre Moreau, analyste en politiques publiques de l'Institut économique de Montréal.

Le bois d'oeuvre représente 20 % de la valeur des exportations de produits forestiers canadiens, selon Ressources naturelles Canada.

OÙ EXPORTE-T-ON PRINCIPALEMENT LE BOIS D'OEUVRE CANADIEN?

Le principal acheteur du bois d'oeuvre canadien est les États-Unis. Le marché américain représente actuellement près de 75 % des exportations canadiennes de bois d'oeuvre, chiffre l'Institut économique de Montréal. Les exportations de bois d'oeuvre vers les États-Unis ont totalisé 7,5 milliards de dollars canadiens en 2016, selon Statistique Canada.

La Chine et le Japon sont également devenus d'importants marchés. Les exportations vers la Chine s'élèvent à 1,1 milliard de dollars en 2016 et à 776 millions de dollars pour le Japon pour la même année, indique Statistique Canada.

Plus d'articles

Commentaires