Retour

Le Canada a une conseillère scientifique en chef

Le gouvernement du Canada a annoncé mardi le nom de la première personne à occuper le poste permanent de scientifique en chef du pays. Il s'agit de Mona Nemer, ancienne vice-rectrice à la recherche et professeure de biochimie à l'Université d'Ottawa.

La création de ce poste est une demande de plusieurs membres de la communauté scientifique et une promesse formulée par Justin Trudeau lors des dernières élections. Le poste de scientifique en chef avait existé de 2004 à 2008, avant d'être aboli sous le gouvernement conservateur.

Son rôle sera notamment d'offrir des avis scientifiques objectifs au gouvernement fédéral. La conseillère scientifique dit vouloir également rapprocher le grand public et les scientifiques.

Mme Nemer a énoncé quelques priorités. « Les changements climatiques... Regardez un peu l'été qu'on a, regardez ce qui se passe un peu autour de nous. Également des pandémies, la santé publique, ce sont des dossiers très importants et qui méritent qu'on s'y attarde », a-t-elle indiqué.

Bilingue, Mona Nemer a un doctorat en chimie bio-organique de l’Université McGill. Elle a été professeure de pharmacologie à l’Université de Montréal.

Ses activités de recherche portent notamment sur le fonctionnement du cœur.

Mme Nemer est membre de la Société royale du Canada, membre de l’Ordre du Canada, chevalier de l’Ordre national du Québec et chevalier de l’ordre national du Mérite de la République française. Elle a reçu des doctorats honorifiques d’universités en France et en Finlande.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine