Retour

Le Canada interdira l'utilisation de l'amiante

EXCLUSIF - Le gouvernement de Justin Trudeau s'apprête à tourner une page d'histoire en annonçant qu'il interdira l'utilisation de l'amiante au pays, a appris Radio-Canada. À moins d'un imprévu, l'annonce aura lieu la semaine prochaine, avant l'ajournement de la session parlementaire pour le temps des Fêtes.

Sans préciser les détails de l'application de cette mesure, le bureau de la ministre des Sciences, Kirsty Duncan, n'a pas nié nos informations, confirmant qu'une annonce aura lieu dans « un futur rapproché ».

Le gouvernement voulant marquer le coup, plusieurs ministres – au moins cinq – prendraient part à la conférence de presse.

Une cinquantaine de pays, dont presque la totalité des pays européens, ont déjà interdit les produits à base d'amiante en raison des risques qu'il pose pour la santé.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) reconnaît que tous les types d'amiante, y compris le chrysotile, sont cancérogènes.

Au pays, le tiers des décès liés au travail sont attribuables à une exposition à l'amiante. Le Canada, qui a déjà été parmi les plus importants producteurs au monde, l'a aussi utilisé abondamment dans la construction des édifices et des routes.

La dernière mine qui en produisait au pays, la mine Jeffrey de Thetford Mines, au Québec, a été fermée après que le gouvernement péquiste de Pauline Marois eut suspendu le prêt de 58 millions qui lui avait été consenti.

À l'heure actuelle, le Canada doit importer son amiante, pour une valeur d'environ 10 millions de dollars chaque année. Cet amiante sert notamment dans la fabrication des freins et de tuyaux.

Dans la région de l'amiante au Québec, des élus militent aussi pour réutiliser les résidus d'amiante. Mais la Société canadienne du cancer et des syndicats font pression depuis des années sur le gouvernement fédéral pour qu'il mette fin à son utilisation.

En mai dernier, le premier ministre a dit que son gouvernement allait interdire l'utilisation de ce type de minéraux. « Son impact sur les travailleurs dépasse ses avantages », a alors précisé Justin Trudeau.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Cet amateur de hockey gagne 1000$ s'il réussit à marquer





Rabais de la semaine