Retour

Le Canada ramené sur terre au Championnat mondial junior

Le rendez-vous annuel nord-américain du 31 décembre au Championnat mondial de hockey junior a favorisé les États-Unis cette année. Équipe Canada junior a subi son premier revers du tournoi samedi, une défaite de 3-1, à Toronto.

Les Américains n'avaient pas défait les Canadiens la veille du jour de l'An depuis 1998. Ce triomphe sera d'autant plus savoureux puisqu'ils rejoignent la Suède en tant que seules nations invaincues au tour préliminaire.

Les États-Unis ont ainsi conclu en tête de groupe B, devant les Canadiens, qui se mesureront en quarts de finale à la République tchèque.

Deux buts rapides en supériorité numérique au cours des sept premières minutes de jeu, de la part de Colin White et de Jordan Greenway, ont donné un élan aux Américains qui ont surfé tout au long de la rencontre sur ce début de match endiablé.

White a d'ailleurs fait sentir sa présence pour un quatrième duel d'affilée. L'attaquant a effectivement trouvé le fond du filet dans la totalité des affrontements des États-Unis.

La porte s'est ouverte au deuxième tiers pour la formation hôtesse lorsque le capitaine Luke Kunin a été expulsé du match. Celui-ci a solidement plaqué Philippe Myers derrière son propre filet et a écopé d'une punition majeure pour obstruction, ainsi qu'une inconduite de partie.

Le porte-couleurs des Huskies de Rouyn-Noranda dans la LHJMQ a pris son temps pour se relever, et n'est pas revenu au jeu par la suite. Il a été victime d'une commotion cérébrale et manquera à l'appel en quarts de finale.

Une punition contre le défenseur Charlie McAvoy a permis au Canada d'obtenir un deuxième avantage à cinq contre trois. Les favoris locaux ont trouvé le moyen d'appliquer de la pression et Thomas Chabot a battu le gardien Joseph Woll à mi-chemin de la période médiane.

Malheureusement pour les supporteurs encourageant les représentants de l'unifolié au Centre Air Canada, le filet de Chabot s'est avéré le seul moment de réjouissance d'un point de vue offensif.

Quelques minutes plus tard, Jeremy Bracco a restauré l'avance de deux buts des États-Unis en profitant d'une rondelle libre.

Les Américains ont démontré davantage d'agressivité en récupération de rondelle, de robustesse et ont limité les erreurs comparativement à leurs rivaux. Pour la première fois de la compétition, la troupe de Dominique Ducharme semblait quelque peu dépassée par les événements.

Le portier Connor Ingram a paru nerveux à quelques occasions, principalement dans les premiers instants de la confrontation. Carter Hart et lui ont chacun disputé deux rencontres jusqu'à présent, mais aucun d'eux n'a été en mesure de convaincre suffisamment l'entraîneur de lui confier la cage canadienne pour de bon.

Les deux nations profiteront d'une journée de congé, dimanche, et renoueront avec l'action lundi avec le début du tour éliminatoire.

Autres résultats de la journée :

  • Suède 5 - République tchèque 2
  • Finlande 2 - Suisse 0

Duels en quarts de finale :

  • États-Unis (1er - groupe B) - Suisse (4e - groupe A)
  • Canada (2e - groupe B) - République tchèque (3e - groupe A)

Plus d'articles

Commentaires