Retour

Le Canada se battra pour le bronze au Championnat du monde

Le Canada s’est incliné 3 à 2 contre la Suisse samedi en demi-finales au Championnat du monde de hockey, à Copenhague.

Le Canada s’est incliné 3 à 2 devant la Suisse samedi en demi-finales au Championnat du monde de hockey, à Copenhague.

Gaetan Haas a marqué le but de la victoire en début de 3e période, privant ainsi le Canada d’une présence en finale pour une première fois en quatre ans. La Suisse n'a jamais tiré de l'arrière dans ce match.

La troupe de Bill Peters a tiré 45 fois en direction de Leonardo Genoni, mais c'est le gardien suisse qui a eu le dessus dans cette rencontre.

Ce sont les Suisses qui ont ouvert la marque en fin de 1re période, grâce à un tir parfait de Tristan Scherwey à la droite de Darcy Kuemper. L'attaquant des Canucks de Vancouver, Bo Harvat, a ramené les deux équipes à égalité avec 12 min 40 s à faire au 2e engagement, mais l'impasse sera de courte durée.

Pris hors position, le gardien canadien a laissé un filet désert à Gregory Hofman qui a facilement redirigé une passe de Kevin Fiala, pour redonner l'avance aux siens deux minutes plus tard.

Le but de Gaetan Haas, marqué après quatre minutes de jeu en 3e période, n'a pas semblé décourager la formation canadienne qui a décoché 36 tirs au cours des deux dernières périodes.

Après avoir retiré leur gardien au profit d'un attaquant supplémentaire, les Canadiens ont retrouvé espoir à la suite du but du défenseur Colton Parayko, son 4e but du tournoi, avec 2:07 à faire à la rencontre. Genoni a cependant bloqué les dernières salves canadiennes.

Darcy Kuemper a repoussé 14 des 17 tirs dirigés en sa direction. Le gardien termine le tournoi avec une moyenne de buts alloués de 2,48, ce qui le place au 9e rang des gardiens à ce chapitre.

La finale de dimanche aura un air de déjà-vu. Les Suisses, dont la dernière présence en finale remonte à 2013, retrouveront les Suédois lors du match ultime. Ce sont eux qui avaient triomphé lors du match de la médaille d'or, il y a cinq ans.

Jamais la Suisse n’a été sacrée championne du monde. Le Canada avait privé les Helvètes de cet honneur lors de leur seule autre présence en finale, en 1935.

Les Suédois se moquent des États-Unis

Un peu plus tôt, la Suède a facilement disposé des États-Unis 6-0.

En avance 1 à 0 après une période, les Suédois, champions du monde en titre, n’ont eu besoin que de trois minutes pour mettre le match hors de portée des États-Unis.

Magnus Paajarvi a ouvert le bal en marquant sur un retour accordé par Keith Kinkaid après un échappé de Mikael Backlund. Patric Hornqvist a ensuite profité de la pénalité décernée à Johnny Gaudreau pour porter la marque à 3 à 0. Et dès le jeu suivant, Mattias Janmark a battu de vitesse le défenseur Charlie McAvoy pour déjouer Kinkaid à sa gauche.

L’entraîneur américain Jeff Blashill a joué son va-tout en retirant son gardien avec 9 minutes à faire dans le match, mais Viktor Arvidsson a marqué son 2e but de la rencontre 15 secondes plus tard. Adrian Kempe a ajouté son nom à la feuille de pointage en fin de match.

Anders Nilsson signe un 3e jeu blanc dans ce tournoi. Il a repoussé les 20 tirs dirigés vers sa cage. Keith Kinkaid, nettement plus sollicité, a bloqué 35 des 41 tirs de la Suède.

Le capitaine suédois Mikael Backlund a été le meilleur pointeur de son équipe avec trois passes dans ce match. Quant à Patrick Kane, le meilleur attaquant de ce Championnat du monde avec 8 buts et 19 points, termine la partie avec un différentiel de -3.

La Suède pourrait être sacrée championne du monde pour la 11e fois de son histoire. Ce serait la deuxième fois que le pays défendrait son titre depuis les conquêtes de 1991 et 1992.

Dimanche, le Canada a rendez-vous avec son voisin américain à 9h45. Le match pour la médaille d'or entre la Suède et la Suisse débutera à 14h15.

Plus d'articles