Alexander Radulov s'est illustré à son retour au jeu. Il avait raté trois matchs en raison d'un virus.

« J'espère qu'il est bien reposé, il a eu une semaine de congé! » a lancé Shea Weber après le match. Le défenseur s'est cependant vite ravisé. Il a précisé que Radulov a passé deux jours au lit. « Ça n'avait pas l'air très amusant. Ça fait du bien de le ravoir. »

Le Russe a partagé le même trio de Galchenyuk et Byron. Et il a fait sentir sa présence avec deux passes décisives.

À la fin de la première période, Radulov a créé du mouvement devant Frederik Andersen, qui a réussi à stopper le tir de Shea Weber. Mais Byron aura eu le dernier mot. C'était bon pour son 7e but de la saison.

En 2e période, l'ailier russe a obtenu une 2e mention d'aide. Après une remise de Weber - encore lui -, Radulov a envoyé une passe transversale à Galchenyuk, qui a tiré sur réception pour déjouer Frederik Andersen.

« En fait, c'était un jeu très facile pour moi, a dit Galchenyuk. Le filet était complètement libre. Je savais que Radulov, s'il n'a pas un tir parfait, il ne va pas gaspiller sa chance, alors j'essayais simplement d'être ouvert. »

Pour Weber, c'était une 8e mention d'aide.

« Cette énergie qu'il amène, sur la glace et hors-glace, ce n'est pas une mise en scène, a indiqué Weber. Il est vraiment comme ça. »

William Nylander a réussi à déjouer Carey Price en 3e période.

Les Leafs n'ont cependant pas relâché la pression. Toronto a terminé le match avec un léger avantage 32-29 aux tirs au but.

Il s'agissait du 2e match entre Montréal et Toronto depuis le 29 octobre. La dernière fois, Weber avait donné la victoire au Canadien à l'aide d'un tir foudroyant.

Le Tricolore a ainsi renoué avec la victoire après trois revers. Les hommes de Mike Babcock ont vu leur séquence victorieuse s'arrêter à deux matchs.

Plus de détails à venir.

Plus d'articles