Retour

Le charme de la Mostra de Venise opère encore et toujours

(VENISE, ITALIE) - Pour une 73e année, Venise a déroulé son tapis rouge pour sa grande fête internationale du cinéma. Jusqu'au 10 septembre, le festival présentera plus de 50 films, dont 20 sont en lice pour le Lion d'or. Et cette année, les réalisateurs québécois sont bien en vue.

Un texte de Valerie-Micaela Bain

Les acteurs et réalisateurs vedettes sont arrivés. Les cinéphiles et les critiques sont aussi sur place. La Mostra de Venise, festival international de film inauguré en 1932, n'a rien perdu de son attrait.

Alberto Barbera, le directeur, vante son festival « unique évidemment », « la ville de Venise, le prestige du festival qui est le plus ancien du monde » et sa qualité.

Le festival tire sa force de sa diversité, selon son directeur. Les films hollywoodiens côtoient les films d'auteur et tous les genres sont représentés.

Parmi les 2901 films visionnés cette année, les organisateurs en ont retenu 20 pour la compétition officielle, dont les longs-métrages de Damien Chazelle, de Terrence Malick, de François Ozon et du réalisateur québécois Denis Villeneuve, Arrival, qui sera présenté jeudi.

Une trentaine d'autres films seront aussi présentés dans les autres catégories du festival. Des choix qui n'ont pas toujours été faciles à faire.

D'autres Québécois ont retenu l'attention des organisateurs cette année. Karl Lemieux et Vincent Biron présenteront chacun leur premier long-métrage au prestigieux festival, Maudite poutine et Prank.

« C'est tout un honneur d'être là. Pour le reste, ce seront des bonus, puis on ne s'attend à rien d'autre », estime Karl Lemieux.

Vincent Biron est ravi d'avoir une confirmation, surtout par des gens qui ne les connaissent ni d'Ève ni d'Adam. « On a réussi à communiquer ce qu'on voulait communiquer, et bien après ça, il ne peut arriver que de belles choses. »

The Bleeder, le nouveau film américain de Philippe Falardeau, sera aussi présenté. Même si son long-métrage n'est pas en compétition, le cinéaste souhaite utiliser cette visibilité afin de trouver un distributeur américain.

Venise n'est certes pas le plus grand des festivals de films, mais il est le premier de la saison et il donne le ton pour l'année à venir.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine