Retour

Le chef du PQ « accueille de façon très positive la main tendue » de QS

M. Lisée réagissait ainsi à la décision des militants de Québec solidaire (QS) de lancer un chantier de réflexion sur la possibilité d’unir les forces souverainistes et sur les moyens d’y arriver.

En Conseil national en fin de semaine, les militants ont cependant imposé un certain nombre de conditions à cette possible convergence, ce que Jean François Lisée ne voit pas comme un problème. Selon lui, l’addition des deux forces politiques est possible en raison de leur « progressisme ».

Nous sommes des progressistes [au PQ]. On a lancé un message écologiste très clair pour sortir des hydrocarbures. On est féministes. Je regardais la liste des conditions, et je me disais que ça nous ressemble. Je ne vois pas de raisons d’être en désaccord.

Jean-François Lisée

Bien qu’il ait insisté plusieurs fois sur le fait que le PQ et QS sont différents et qu’il « n’y aura jamais de fusion » entre les deux, M. Lisée pense qu’il est possible de « trouver des propositions phares qu’on va porter ensemble ».

« Le salaire minimum à 15 $ l’heure, le réinvestissement dans les services publics. Nous, on ne veut pas de baisse d’impôt. Ce sont des points sur lesquels on est en accord », dit-il.

Jean-François Lisée ne semble toutefois pas pressé de mettre en branle des discussions afin de faire « converger » les deux partis.

« On n‘aura pas de discussions formelles sur le sujet si une nouvelle partielle n’est pas déclarée. Et ensuite pour l’élection de 2018 », explique-t-il.

M. Lisée considère que les « lieux de concertation » actuels que sont le OUI Québec, un regroupement des acteurs souverainistes de la société, ainsi que le forum sur la réforme de scrutin, auquel participent les deux partis, sont pour le moment suffisants pour mettre la table pour la suite des choses.

Lors de la course à la direction du PQ, Jean-François Lisée disait espérer « convaincre nos collègues de Québec solidaire de centrer leur action à nos côtés pour chasser les libéraux en 2018 ».

Plus d'articles