Retour

Le cinéaste inuit Zacharias Kunuk devient membre de l’Académie des Oscars

Le réalisateur du Nunavut Zacharias Kunuk a été invité à siéger à l'Académie des arts et des sciences du cinéma, institut qui sélectionne les gagnants aux Oscars.

Celui qui a notamment réalisé le film Atanarjuat en 2001 a appris la semaine dernière qu’il faisait partie des 774 nouveaux membres invités à rejoindre le groupe.

« Je croyais que c’était un pourriel, alors je l’ai transféré à un de mes anciens collaborateurs Norman Cohn en lui disant "Regarde, j’ai reçu un bon pourriel". Mais le courriel m'a été ensuite renvoyé et je l’ai vérifié », a relaté M. Kunuk

Ledit courriel contenait d’ailleurs une carte de membre temporaire, mais le cinéaste autochtone a soutenu qu’une carte permanente devrait lui être acheminée prochainement.

Cette invitation survient après que l’Académie eut été fortement critiquée en 2016 pour le manque de diversité parmi les nommés pour une deuxième année de suite. Le mot-clic « #OscarsSoWhite » était d’ailleurs devenu viral sur Twitter et de nombreux artistes ont appelé leurs pairs au boycottage de la cérémonie des Oscars cette année-là.

Depuis, l'Académie a voulu être plus inclusive en invitant plus de femmes et de personnes de minorités visibles à faire partie de ses membres.

Ses oeuvres

Zacharias Kunuk a produit de nombreux films de fiction et des séries télévisées.

Son long métrage Atanarjuat, qui a été tourné entièrement en inuktitut, a notamment été sélectionné comme meilleur film canadien de tous les temps en 2015.

Aussi, son dernier film, Maliglutit (Searchers ou Traqueurs), a récemment été présenté en salle partout au Canada. Le long métrage, inspiré d'une oeuvre du même nom et tourné lui aussi en langue inuite, relate une histoire de vengeance.

M. Kunuk travaille actuellement sur la série télévisée Hunting with My Ancestors.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine