Retour

Le Cléac’h vainqueur du Vendée Globe, record à la clé

Impressionnant de maîtrise en mer, Armel Le Cléac'h a remporté jeudi le Vendée Globe. Le Français a bouclé son tour du monde en solitaire sans escale et sans assistance en 74 j 3 h 35 min, près de quatre jours de moins que le record de François Gabart (78 j, 2 h 16 min) établi en 2012-2013.

« C’est une émotion incroyable. […] Je réalise que j’ai fait quelque chose d’énorme et c’est génial. Je la voulais tellement cette victoire », a dit Le Cléac'h au bord des larmes.

Celui que l’on surnomme le chacal attendait en effet cette victoire avec impatience, après avoir fini 2e des deux dernières éditions. Son monocoque Banque populaire a été spécialement conçu pour ce Vendée Globe avec ces fameux foils, des appendices latéraux qui soulagent le bateau à certaines allures pour aller plus vite.

En tête de course depuis le 3 décembre, Le Cléac’h a réussi, au terme d’une lutte totale, à tenir à distance son plus proche rival, Alex Thomson, très poussif dans la remontée de l’Atlantique.

Le Britannique est attendu plus tard dans la journée aux Sables-d’Olonne. À défaut de la victoire finale, il s’est tout de même offert une poignée de records en atteignant le premier l’équateur (9 j 7 h 3 min) et le cap Bonne-Espérance (17 j 2 h 58 min) et avec une journée de 994 km.

« Il a fait une très belle course. C’est un concurrent redoutable », a dit Le Cléac’h à propos de Thomson, incapable de briser l’hégémonie française au Vendée Globe. L’Everest des mers a toujours été remporté par un Français depuis sa première édition, il y a 28 ans.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine