Retour

Le collectif Anonymous revendique une attaque du site web de la GRC

Le site web de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a été inaccessible pour certains Canadiens pendant quelques heures dimanche. Le collectif Anoymous, un regroupement d'activistes qui s'expriment de façon anonyme sur Internet, revendique la cyberattaque.

Cela survient un jour après que le groupe d'activistes eut promis sur son compte Twitter de venger la mort d'un homme en Colombie-Britannique, qui a été tué par des policiers lors d'une fusillade.

Le groupe, qui compte un million et demi d'abonnés sur Twitter, demande aux gens de manifester devant les bureaux de la GRC de toutes les provinces canadiennes.

La GRC explique que des agents ont été appelés à intervenir pour neutraliser un homme agité, qui causait des méfaits et qui perturbait une réunion d'information de la société d'État BC Hydro, à propos d'un projet de barrage hydroélectrique.

La GRC assure que, malgré les tentatives des policiers pour calmer cet individu, un coup de feu a dû être tiré et qu'il est mort plus tard à l'hôpital. Le bureau du coroner de la Colombie-Britannique a affirmé qu'il dévoilera le nom de la victime lundi au plus tard.

Pendant ce temps, le Bureau des enquêtes indépendantes de la Colombie-Britannique analyse les circonstances de l'incident.

La police n'a pas dit si la victime a des liens avec le collectif Anonymous.

Le regroupement d'activistes a expliqué dans un communiqué publié en ligne qu'il s'agit d'un quatrième membre de son groupe à se faire tuer par des policiers en quatre ans dans le monde.

Le collectif Anonymous menace d'identifier l'agent de la GRC impliqué dans la fusillade et de dévoiler des renseignements personnels.

Le groupe a déjà revendiqué des cyberattaques dans le passé, dont celles des sites Internet du gouvernement fédéral en juin et de la police de Montréal en avril.

Le bureau du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile du Canada, Steven Blaney, et la GRC n'ont pas encore émis de commentaires.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête effrayante en Hongrie





Rabais de la semaine