Retour

Le Conseil de sécurité réclame à l'unanimité un cessez-le-feu en Syrie

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté samedi à l'unanimité une résolution réclamant « sans délai » un cessez-le-feu humanitaire d'un mois en Syrie, après 15 jours de tergiversation, notamment de la part de Moscou.

D'abord prévu vendredi, le vote avait été repoussé à samedi pour laisser plus de temps aux négociations.

Le texte adopté, maintes fois amendé, « réclame que toutes les parties cessent les hostilités sans délai pour au moins 30 jours consécutifs en Syrie pour une pause humanitaire durable ». L'objectif est « de permettre la livraison régulière d'aide humanitaire, de services et l'évacuation médicale des malades et blessés les plus graves ».

La livraison d'une aide humanitaire urgente (médicaments et nourriture) devait quant à elle débuter 48 heures après le début du cessez-le-feu.

Depuis une semaine, plus de 500 civils, dont 123 enfants, ont perdu la vie à la suite des raids des troupes de Bachar Al-Assad dans le fief rebelle, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), une ONG basée à Londres ayant recours à des informateurs sur le terrain.

Les affrontements ont aussi fait près de 2400 blessés.

Plus de détails à venir.

Plus d'articles