Retour

Le conservateur filmé en train d'uriner dans la tasse d'un propriétaire n'est plus candidat

Une vidéo compromettante filmée par l'équipe de l'émission Marketplace, à CBC, a finalement eu des conséquences pour le conservateur Jerry Bance, qui n'est plus candidat dans la circonscription de Scarborough-Rouge Park, a confirmé le Parti conservateur du Canada.

Les images filmées à l'aide de caméras cachées montraient Jerry Bance en train d'uriner dans une tasse, puis jeter le contenu dans le lavabo alors qu'il effectuait des réparations dans un domicile de Toronto.

L'épisode portait sur les comportements louches de certains réparateurs lorsqu'ils sont laissés seuls par les propriétaires. M. Bance était un des réparateurs visés par l'enquête.

Jerry Bance est un technicien de service depuis 25 ans. Il est propriétaire de la compagnie Xpress Appliance Service. Les animateurs de l'émission ont été surpris lorsqu'ils ont vu M. Bance uriner dans une tasse, au lieu de demander au propriétaire d'utiliser sa salle de bain, qui se trouvait dans la pièce adjacente.

Après avoir vidé la tasse de l'urine qu'elle contenait, M. Bance s'est contenté de rincer celle-ci avant de la déposer dans le lavabo.

Cliquez ici pour voir la vidéo de CBC sur votre appareil mobile

« Je regrette profondément mes actions ce jour-là. Je suis très fier de mon travail et les images tournées cette journée-là ne reflètent pas ma personnalité ni mes compétences professionnelles », a déclaré M. Bance.

En matinée, la page consacrée à la candidature de M. Bance a été retirée du site du PCC.

Ce n'est pas la première fois que M. Bance se porte candidat dans Scarborough-Rouge Park pour le Parti conservateur. Il a tenté sans succès de s'y faire élire à deux reprises, en 2006 et en 2008.

Le réseau CBC n'avait pas réalisé que le technicien pris sur le fait en 2012 s'était déjà porté candidat pour le Parti conservateur, mais une information venue du public, dimanche, lui a permis de faire le lien.

Le chef du NPD se moque des conservateurs

En point de presse à Toronto, le chef du Nouveau Parti démocratique a tourné en dérision l'histoire de ce candidat. Thomas Mulcair a évoqué les infractions et procès impliquant des conservateurs au cours des dernières années, avant d'y aller de pointes d'humour.

« J'imagine que c'est un mugshot [nom donné aux photos de personnes arrêtées, NDLR] que les Canadiens n'attendaient pas des conservateurs, a lancé M. Mulcair. Il doit être un adepte de la théorie économique des effets de retombée [trickle-down economics] de Stephen Harper. »

Plus d'articles

Commentaires