Les Cavaliers de Cleveland ont expédié les Raptors en vacances, vendredi, à la suite d'une victoire sans équivoque de 113-87 au Centre Air Canada de Toronto.

LeBron James et sa bande ont enlevé les honneurs de la finale de l'Est au terme de six matchs et ont ainsi décroché leur laissez-passer pour la finale de la NBA.

Il s'agira d'une sixième participation de suite au tour décisif dans le cas du joueur étoile des Cavaliers et la septième de sa carrière. Il a remporté la finale de la NBA à deux occasions (2012 et 2013), sous le gilet du Heat de Miami.

James a mis son empreinte sur ce quatrième et décisif triomphe contre les Torontois. La vedette de Cleveland a amorcé la rencontre la pédale au plancher, inscrivant 14 de ses 33 points au cours du quart initial. Il a ajouté 11 rebonds et 6 aides à sa fiche.

« Il fallait que je produise mon meilleur basket, il fallait que je sois en mode agressif », a insisté le principal intéressé.

« Nous avons beaucoup progressé et je crois qu'on peut devenir encore meilleur. On a eu nos hauts et nos bas, mais ce qu'on a réussi est incroyable. Je suis fier de mes coéquipiers. Notre personnel a fait un travail incroyable », a renchéri James.

Le célèbre numéro 23 a été épaulé de belle manière par Kyrie Irving et Kevin Love. Le premier a enregistré 30 points, 4 rebonds et 9 mentions d'assistance et le second a amassé 20 points, 12 rebonds et 4 passes.

Les Cavaliers le couteau entre les dents

Les hommes de l'entraîneur Tyronn Lue ont assommé leurs rivaux au deuxième quart lorsqu'ils ont augmenté leur priorité à 14 points (55-41) avant la pause de la mi-temps. Ils ont gardé le rythme dans la deuxième moitié du match pour aisément voguer vers la victoire.

Les Cavaliers ont nettement dominé les Raptors au chapitre des trois points. Cleveland a réalisé 17 de ses 31 tirs à ce niveau (55 %), pendant que les représentants de la Ville Reine, eux, peinaient avec une récolte de 8 en 25 (32 %).

Kyle Lowry a signé la meilleure prestation d'un point de vue offensif dans le camp torontois. Le garde a signé une performance de 35 points, soit 15 de plus que son coéquipier Demar DeRozan.

D'ailleurs, aucun autre joueur des Raptors n'a atteint le plateau des 10 points.

Bismack Biyombo, nouvelle coqueluche des supporteurs ontariens, a conclu sa saison avec neuf rebonds.

Les Cavaliers doivent maintenant attendre l'issue de la finale de l'Ouest avant de connaître l'identité de leur futur adversaire. Le Thunder d'Oklahoma City est aux commandes 3-2 contre les Warriors de Golden State, tenants en titre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine