Retour

Le crabe des neiges conserve son étiquette « durable » malgré la mort de 11 baleines noires

Une agence mondiale de certification environnementale s'apprête à renouveler la certification « durable » du crabe pêché dans le golfe du Saint-Laurent, fondée sur des données obtenues juste avant la découverte de baleines mortes.

La pêche du crabe des neiges dans le golfe du Saint-Laurent a d’abord été certifiée durable en 2012, par l’organisme Marine Stewardship Council (MSC). Cette certification sera reconduite pour cinq ans, à partir du mois prochain, à la suite d'une évaluation qui s'est terminée au début de juin.

Les hasards du calendrier

L'évaluation a été menée pendant une période de 10 mois, du 6 septembre 2016 au 6 juin 2017. Or, la première carcasse de baleine noire dans le golfe du Saint-Laurent a été trouvée le 7 juin 2017.

Depuis cette date, 10 autres baleines noires ont été trouvées mortes dans le golfe du Saint-Laurent. La possibilité que certaines d’entre elles soient mortes à cause des équipements de pêche est à l'étude. Dans le cas de la dernière baleine trouvée morte, un casier de pêche au crabe a été détaché de la carcasse lorsqu'elle a été traînée sur une plage de Miscou pour une nécropsie.

« Les morts tragiques de baleines noires dans le golfe du Saint-Laurent se sont produites après l’évaluation », confirme Jay Lugar, gestionnaire du programme canadien du MSC.

Selon les règlements du programme de certification, seules les informations recueillies durant la période d’évaluation peuvent être utilisées.

Une pêche vraiment durable ?

Un groupe environnemental d'Halifax milite pour que le renouvellement de la certification soit retardé, compte tenu des nombreux cas de baleines mortes.

« Quand une baleine est blessée par de l’équipement de pêche, tu ne peux pas dire que la pêche est vraiment durable », affirme Shannon Arnold, conseillère des politiques marines du groupe Ecology Action Centre d'Halifax.

Le manuel des normes du MSC précise d'ailleurs qu'une pêche commerciale ne doit pas nuire aux efforts de préservation des espèces menacées pour être certifiée durable.

Une autre évaluation prendra en compte les baleines noires

La pêche au crabe des neiges doit tout de même faire l'objet d'une autre vérification de sa durabilité. Cet audit tiendra compte de la mortalité des baleines noires dans le golfe du Saint-Laurent.

Elle sera menée par SAI Global, le même groupe indépendant retenu par l'organisation de pêche qui avait demandé le renouvellement de la certification du MSC, l’Association des producteurs de fruits de mer de la Nouvelle-Écosse.

SAI Global attend le rapport du ministère des Pêches et Océans sur la mort de baleines noires dans le golfe du Saint-Laurent avant de commencer son évaluation. Le ministère attend quant à lui le rapport des nécropsies des baleines mortes dans le golfe.

Des conséquences importantes pour les pêcheurs

La certification est importante pour le marché, selon Jimmy Lanteigne. Elle permet d’ajouter de la valeur au produit : « C’est pas juste les pêcheurs. C’est l’industrie au complet que ça aide, la certification ».

Si l’évaluation accélérée prévue par SAI Global remet en question la certification durable de la pêche au crabe des neiges dans le golfe du Saint-Laurent, cela pourrait faire perdre des revenus à l’industrie de la pêche, selon lui.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine